Et si le problème, ce n’était pas le travail mais le loisir ?

Petit, on m’a appris que les machines étaient appelées à faire le travail des hommes. Diminution du temps de travail, temps partiels, chômage, globalement, le travail se fait effectivement de plus en plus rare dans notre société. Mais tout ce temps libéré, il faut trouver comment l’occuper, d’où notre question : est-on entré dans l’ère du loisir ?

Et d’ailleurs, les sans-emplois vivent-ils dans le loisir perpétuel ? Comment gèrent-ils ces journées non-structurées par l’emploi ? Nos experts ont la réponse.

Cette entrée a été publiée dans LE TRAVAIL EN QUESTIONS. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et si le problème, ce n’était pas le travail mais le loisir ?

  1. Takis dit :

    La vidéo n’est intéressante que de 1min25 à 2min02, le reste n’est que de la propagande. Le seul contre-argument dure 30 seconde. Ce n’est pas une démarche honnête. D’ailleurs il est le seul à citer des philosophes (càd des personnes qui ont le temps de vie pour penser à des questions morales car ils ne travaillent pas).

    “Ce n’est pas signe de bonne santé morale que d’être adapté à une société malade” = Ce n’est pas signe de bonne santé morale que de donner sa vie et son temps à un système qui pousse la population au statut servile et qui lui phagocyte toute possibilité de s’élever intellectuellement et moralement.

    Le loisir est légitime. Nous créons assez de richesse pour que la population mondiale puis vivre aisément (surproductions non distribuées) et ne travailler que très peu à l’aide des machines.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>