27 décembre 2007

Dernier hommage à une grande dame, passée au panthéon des héros

Catégorie actualité, commentaire

Oubliées ses compromissions avec le général Musharraf et avec les talibans. Effacées, les accusations de corruption et les années d’exil. Benazir Bhutto a désormais pris place dans le panthéon des vrais héros du sous continent indien, celui des martyrs. Elle y a rejoint le souvenir de son père Zulfikar Ali Bhutto, de ses frères, de son contemporain Rajiv Gandhi qui rêvait, lui, de moderniser l’Inde comme elle voulait, elle, transformer le Pakistan. Tous ces personnages de légende ont été assassinés par des extrémistes, des illuminés, comme l’avait été avant eux le Mahatma Gandhi… lire la suite

27 décembre 2007

L’armée congolaise est rongée par le soupçon de trahison

Catégorie actualité

La conférence de paix sur le Kivu, dont l’ouverture officielle a été reportée au 6 janvier, risquent d’être éclipsés par le malaise qui règne au sein des forces armées congolaises (FARDC) à la suite de l’humiliante défaite subie à Mushake.
Rappelons que depuis début septembre, le président Kabila avait choisi l’option militaire pour réduire la rébellion du général Laurent Nkunda, qui avait pris les armes pour défendre les Tutsis congolais qu’il assurait être menacés. Désireux de rétablir l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire et de mettre en œuvre ses prérogatives constitutionnelles, le président Kabila était alors largement soutenu par son opinion publique, en particulier au Kivu, où il avait été élu à plus de 90% sur sa promesse de rétablir la paix. lire la suite

26 décembre 2007

Faute de succès militaire Kabila convoque une conférence politique à Goma

Catégorie actualité

Confronté à une crise humanitaire majeure et obligé de constater que son armée n’a pas tenu le choc face aux troupes du général rebelle Laurent Nkunda, le président Joseph Kabila s’est résolu à rechercher une autre issue à la crise du Nord Kivu: convoquer une grande conférence à Goma.

lire la suite

19 décembre 2007

Jacob Zuma tourne la page en Afrique du Sud

Catégorie actualité, commentaire

Avec 60% des 4000 votes exprimés lors du Congrès de l’ANC, la victoire de Jacob Zuma sur Thabo Mbeki, le président sortant, est claire, incontestable et démocratique. Elle est le signe d’une prochaine alternance car, sauf si les scandales le rattrapent entretemps, le nouveau chef de l’ANC a de fortes chances d’être le futur président de l’Afrique du Sud et, après Mandela et Mbeki, son élection représentera un virage majeur pour l’Afrique du Sud. lire la suite

19 décembre 2007

Une population à bout de forces

Catégorie actualité

Cette fois, c’en est trop. Les équipes de Médecins sans frontières, parmi les dernières à être restées au Nord Kivu, sont indignées. Scandalisées par la «vulnérabilité extrême » des populations civiles. Ces dernières ne sont pas seulement en fuite à cause des derniers combats, terrorisées par les échanges de tirs incessants, par les crimes d’ordre sexuel (3000 d’entre eux ont été relatés à MSF pour la seule année 2007), elles sont en déplacement depuis plus de dix ans, vivant dans une insécurité permanente. Colette Gadenne, coordinatrice de MSF à Goma, circule régulièrement dans la région. Dans la direction du Masisi, elle traverse des villages pillés, elle voit «des gens qui fuient dans la brousse au seul bruit d’un moteur, des champs vides, qui n’ont plus été cultivés depuis longtemps. Nos équipes travaillent à Kitchanga, Nyanzale, Masisi, elles y constatent que la violence est permanente, que la population est profondément traumatisée par les conflits à répétition… »
Ce qui exaspère Colette Gadenne et les autres humanitaires, c’est la violence à répétition « les personnes déplacées ont souvent du fuir à plusieurs reprises, depuis plusieurs années et sont aujourd’hui à bout de forces. Tout s’accumule : la malnutrition, les épidémies, mais aussi les violences exercées à l’encontre des civils. « Pudiquement, MSF parle d’hommes en armes, sans les nommer, mais on sait que les forces gouvernementales en fuite ont pillé des villages, vidé des maisons ; que les hommes de Nkunda pratiquent des recrutement forcés, entre autres dans les camps de réfugiés où ils s’emparent des jeunes garçons pour les enrôler…Et dans les campagnes, les FDLR (Forces démocratiques pour la démocratrisation du Rwanda) c’est à dire les miliciens hutus parmi lesquels de nombreux génocidaires, soumettent la population à une terreur pure et simple : des femmes sont enlevées, des récoltes sont pillées, des taxes sont levées sur ceux qui passent aux barrières…
Depuis novembre, souligne MSF, lorsque Nkunda a recommencé les hostilités et que les gouvernementaux ont décidé de riposter par la force, « des dizaines de milliers de déplacés sont arrivés à Masisi, Kitchanga, Rutshuru, Nyanzale, Goma. Leur accès aux soins de santé, déjà faible, s’est trouvé plus limité encore, d’autant plus que les centres de santé ont été désertés par le personnel soignant et ont cessé d’être approvisionnés… »
Les terres volcaniques du Kivu sont parmi les plus fertiles du monde et le climat, excellent, devrait permettre, en principe, deux récoltes par an. On en est loin : MSF constate que ne pouvant plus cultiver la terre et n’ayant plus accès à leurs réserves de nourriture (quand elles n’ont pas été volées) les personnes déplacées connaissent une malnutrition croissante : à Nyanzale, 125 enfants sévèrement sous alimentés sont hospitalisés chaque mois, à Masisi, depuis l’ouverture du programme nutritionnel mi-octobre, 700 enfants souffrant de malnutrition aigüe ont été enregistrés et une cinquantaine d’entre eux sont hospitalisés.
De plus, dans ces régions de volcans, l’eau potable est rare ou polluée. Ce manque d’eau potable a provoqué une épidémie de choléra à Rutshuru où 1200 malades ont déjà été traités et à Goma, où 1600 malades sont passés dans les dispensaires de MSF.
Philippe Havet, coordinateur de MSF à Masisi, est aussi inquiet que ses collègues de Goma : « les combats et l’insécurité laissent des milliers de personnes hors d’atteinte, nous sommes profondément inquiets pour tous ceux qui restent coupés de l’aide, pris au piège du conflit armé. »

17 décembre 2007

Missie, ou le monologue d’un anti-héros

Catégorie actualité

Ce sont des héros dont personne ne parle. Qui vieillissent doucement dans des maisons de repos, ou s’accrochent au terrain : ils baptisent, ils prêchent, ils vaccinent, gèrent des écoles et des potagers, envoient des lettres au pays. Au retour, ils ne reconnaissent plus grand monde et surtout pas ce pays qu’ils avaient quitté pauvre et catholique, et qu’ils retrouvent riche et matérialiste. Ce sont les héros de la Flandre, et le public ne s’y est pas trompé : longtemps, debout, les spectateurs du KVS ont applaudi le long monologue signé par David Van Reybrouck et interprété magistralement, durant une heure quarante cinq, par Bruno Vanden Broucke. lire la suite

17 décembre 2007

Des appels teintés de sang

Catégorie actualité, commentaire

Le téléphone portable est devenu plus utile, plus indispensable que le canif suisse et il est hors de question qu’on le confisque avant l’embarquement. Et pourtant, ce modeste engin, devenu un élément indispensable de notre vie quotidienne, a certainement déjà causé plus de morts que le rouge couteau venu des Alpes. En effet, dans les composantes du portable se retrouve une pincée de poussière grise, coltan pour les intimes, colombo tantalite pour les scientifiques. Le tantale, allié à d’autres métaux, permet d’affronter de très hautes températures et se révèle une excellent conducteur. lire la suite

13 décembre 2007

Deux fois plus de réfugiés au Nord Kivu qu’au Darfour

Catégorie actualité

]La situation continue à se détériorer au Nord Kivu : des tirs ont été échangés entre les rebelles et les forces gouvernementales à Gungu, à 25 km au nord de Goma et même si la Monuc (Mission des Nations unies au Congo) défend l’accès de Sake, les troupes de Nkunda se seraient infiltrées dans des plantations proches de la petite ville. lire la suite

12 décembre 2007

La défaite de l’armée congolaise face à Nkunda s’explique aussi par ses propres faiblesses

Catégorie actualité, commentaire

Si les soldats insurgés du général Laurent Nkunda ne sont pas emparés de la petite ville de Sake et s’ils ne captureront vraisemblablement pas Goma, la capitale du Nord Kivu, c’est uniquement parce que la Mission des Nations unies au Congo les a fermement avertis que les Casques bleus ouvriraient le feu pour les en empêcher. lire la suite

9 décembre 2007

La chaise vide du président Kabila

Catégorie actualité

Déjà absent à Addis Abeba où il aurait dû rencontrer les présidents du Rwanda et du Burundi et surtout la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice, le président Kabila a, in extremis, annulé son voyage à Lisbonne, au grand dam de l’Union européenne qui n’avait pas ménagé ses efforts pour aider le Congo à organiser ses premières élections démocratiques lire la suite