4 juillet 2008

Les villes, nouvel horizon de l’Afrique

Catégorie actualité, commentaire

Abuja,
Les villes représentent le nouveau défi de l’Afrique : alors qu’elles comptaient 300 millions pour l’ensemble du continent en 2000, en 2030, selon des Nations unies, ce sont 748 millions de personnes qui vivront dans un environnement urbain. Mais les villes en Afrique sont particulières : à part le centre, réservé aux administrations et aux affaires, elles ressemblent plutôt à d’immenses bidonvilles dépourvus de services, où chacun vit au jour le jour. Non seulement les maisons sont fragiles, menacées par les érosions et les éboulements, mais l’eau potable manque, les égouts, quand il y en a, charrient à ciel ouvert leurs flots d’eau polluée, les décharges s’accumulent sans que les déchets soient adéquatement traités. lire la suite

3 juillet 2008

La Haye Terminus: Bemba descend

Catégorie actualité

]L’issue était inéluctable et lui-même souhaitait que l’on en finisse : la Cour de Cassation ayant rejeté deux pourvois contre son maintien en détention, Jean-Pierre Bemba a été transféré à La Haye d’où il a gagné Scheveningen, où se trouve la prison spécialement construite pour les inculpés de la Cour pénale internationale. Il y retrouvera trois compatriotes congolais, Mathieu Ngujolo et Germain Kapanga, anciens chefs de guerre de l’Ituri, et surtout Thomas Lubanga, président de l’UPC, (Union des patriotes congolais), toujours en prison suite à l’appel du procureur, alors que ses avocats avaient obtenu sa mise en liberté provisoire. lire la suite

2 juillet 2008

Lubanga bientôt remis en liberté

Catégorie actualité

]Un juge de la Cour pénale internationale a ordonné la mise en liberté de Thomas Lubanga, chef de l’Union des patriotes congolais, qui était accusé d’avoir enrôlé de force des enfants au sein des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC), entre septembre 2002 et août 2003.
Le procureur a cependant indiqué qu’il interjetait un appel suspensif. Si sa requête n’est pas entendue, Lubanga, 47 ans, premier des accusés congolais, pourrait être remis en liberté dans les cinq jours, à condition que la CPI lui trouve un pays d’accueil. La décision du président de la Chambre, Adrian Fulford, est motivée par la requête de la défense, qui avait demandé que lui soient communiquées les pièces du dossier à charge émanant des Nations unies. L’ONU avait invoqué un accord de confidentialité conclu avec le procureur pour récuser cette demande.
Un point de droit essentiel, l’équité des moyens entre l’accusation et la défense, a ainsi été soulevé et pourrait faire rapidement jurisprudence.
En effet, M. Jean-Pierre Bemba, ancien président du Mouvement pour la libération du Congo pourrait être transféré d’ici la fin de la semaine à La Haye où il retrouvera le libérien Charles Taylor et deux autres chefs de milice congolais Mathier Ngudjolo et Germain Katanga. A ce moment, ses avocats pourront enfin prendre connaissance de son dossier, ce qui n’a pas encore été le cas jusqu’à présent.

2 juillet 2008

Mugabe: pourquoi les Africains ménagent le vieux baobab

Catégorie actualité, commentaire

Les chefs d’Etat africains réunis à Charm El Sheikh sont sans illusions sur la manière dont Robert Mugabe s’est attribué la victoire lors des dernières élections présidentielles. Cependant, pressés de toutes parts pour réagir, prendre des sanctions voire envoyer au Zimbabwe une force d’intervention, ils font le gros dos, attendent que passe l’orage et si le vieux dictateur a été accueilli froidement, il n’a cependant pas été bousculé par ses pairs.
Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette relative impuissance. lire la suite

2 juillet 2008

Mugabe: des Africains se prononçent

Catégorie actualité, commentaire

L’image du président Mugabe s’est imposée à la centaine de participants à la conférence consacrée aux pouvoirs locaux en Afrique, (Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique)réunie à Abuja, la capitale du Nigeria : à chaque fois que les maires, les secrétaires communaux, venus de tout le continent sortaient de la salle de conférence, l’image du président du Zimbabwe s’imposait sur les écrans de télévision diffusant en continu les chaînes mondiales comme CNN et les nouvelles venues d’Afrique australe suscitaient des commentaires passionnés. lire la suite

2 juillet 2008

Mugabe, un homme façonné par l’histoire

Catégorie actualité

Voici une quinzaine d’années, alors qu’il n’était pas encore qualifié d’ « Hitler africain » le président Mugabe, de passage en Bel’ique, demanda à visiter le s)te de la bataille de Waterloo. Ses hôtes stupéfaits n’euren4 pas grand-chose à lui expliquer, sauf la localisation géographiqueîdes principaux lieux : leur invité leur retraça, de mémoire et juSque dans les moindres détails, tous les épisodes de la bataille qui décida du sort de l’Europe. Il ne s’agissait pas seulement de curiosité intellectuelle ou de mémoire phénoménale : Robert Gabriel M5gabe, 84 ans, appArtient déjà à l’histoire de l’Afr)que et c’est l’histoire aussi qui l’a façonné. lire la suite