27 janvier 2009

Le double pari de Kabila et Kagame

Catégorie actualité, commentaire

L’entrée de troupes rwandaises au Kivu et la neutralisation de Laurent Nkunda n’ont pas fini de faire des vagues. A Kigali comme à Kinshasa, les esprits sont échauffés et on se rend compte à quel point les présidents des deux pays se sont lancés dans un pari risqué. Pour de nombreux Rwandais et Tutsis congolais résidant au Rwanda en effet, Laurent Nkunda est un compagnon de combat de l’Armée patriotique rwandaise, dont il avait rejoint les rangs en 1990. Officier de renseignement, en première ligne de toutes les guerres menées dans la région, il est détenteur de bien des secrets. En outre, à la tête du CNDP (Conseil national pour la défense du peuple) il avait préservé les intérêts commerciaux de nombreux hommes d’affaires rwandais ou congolais, protégé leurs élevages dans le Masisi et créé une sorte de zone tampon sur la frontière. Sa mise à l’écart et plus encore les demandes d’extradition formulées à son encontre suscitent inquiétude et réactions de solidarité tandis que la normalisation des relations entre les deux pays risque d’assécher bien des réseaux mafieux transfrontaliers. (Des sociétés basées au Rwanda et vendant le minerai en Europe n’hésitaient pas à commercer avec les exploitants hutus, les intérêts financiers étant bien plus forts que les haines ethniques…) lire la suite

26 janvier 2009

Vers la normalisation Bruxelles Kinshasa

Catégorie actualité

Après neuf mois de brouille, les relations diplomatiques entre la Belgique et la République démocratique du Congo sont en passe de se normaliser. Les deux gouvernements ont publié une déclaration commune qui instaure entre les deux pays un dialogue « permanent, franc, ouvert et constructif, respectueux des institutions démocratiques et légitimes des deux Etats ». Ce sont les Premiers ministres des deux pays, Herman Van Rompuy et Adolphe Muzito, qui ont convenu de cette normalisation, « dans l’intérêt bien compris de leurs pays » et «conscients des causes qui ont été à la base des problèmes survenus ces derniers mois dans leurs relations ».
MM. Van Rompuy et Muzito veulent tourner la page en « instaurant un dialogue permanent, franc, ouvert et constructif, respectueux des institutions démocratiques et légitimes des deux Etats » et se promettent de « redynamiser » les relations entre les deux pays. lire la suite

26 janvier 2009

La traque des Hutus rwandais a commencé

Catégorie Non classé

Discrètement entrés en territoire congolais par les petits postes frontière de Kibati et Kibumba, les militaires rwandais, dont le nombre est évalué entre 5 et 7000 hommes, ont entamé leurs opérations au Nord Kivu contre les forces des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda). Alors que hier encore l’armée rwandaise était accusée de soutenir la rébellion de Laurent Nkunda, cette fois, à l’issue d’un virage à 180 degrés décidé par les présidents Kabila et Kagame, c’est aux côtés de l’armée congolaise qu’opèrent les soldats rwandais tandis que l’ancien chef rebelle se trouve en résidence surveillée dans un hôtel de la ville frontalière de Gisenyi. lire la suite

26 janvier 2009

Vital Kamerhe n’était pas au courant

Catégorie actualité, interview

En votre qualité de président de l’Assemblée nationale, aviez vous été informé de l’entrée des troupes rwandaises en territoire congolais ?

Ma réaction a été celle de l’étonnement, comme je l’ai déclaré aux élus du Kivu et à Radio Okapi : je n’ai jamais été informé de quoi que ce soit et je crains que le Congo ait conclu un marché de dupes. Voici que l’armée rwandaise a été autorisée à manœuvrer au Nord Kivu et au Sud Kivu, tandis que l’armée ougandaise mène déjà des opérations en Province Orientale contre l’Armée de résistance du Seigneur, la LRA…C’est comme si nous étions ramenés aux débuts de la première guerre, en 1996, lorsqu’avaient été conclus les fameux accords de Lemera entre Laurent Désiré Kabila et ses alliés du moment, le Rwanda et l’Ouganda…
A l’époque, ces deux pays voulaient intervenir militairement sur notre territoire pour neutraliser leurs opposants, mais en fait, ils voulaient accéder aux ressources du Congo et être présents dans les structures politiques congolaises. C’est pour mettre fin à cela que le 27 juillet 1998, Laurent Désiré Kabila avait exigé le départ de James Kabarebe, qui, à l’époque, était chef d’état major de l’armée congolaise ! Le 2 août, le même Kabarebe avait entamé la guerre à l’Est. Et le voilà qui revient maintenant au Kivu, avec l’accord de Kabila ! lire la suite

23 janvier 2009

Nkunda ramené dans sa niche

Catégorie actualité, commentaire

Lorsqu’en décembre dernier Nkunda, recevant Louis Michel, fanfaronna en disant qu’il n’avait plus besoin du Rwanda et comptait bien défier le pouvoir de Kinshasa, il était déjà perdu mais il ne le savait pas encore. lire la suite