6 octobre 2011

“Riva” est-il le véritable héros d’un film à succès?

Catégorie Non classé

A Bruxelles, à Kinshasa, dans de nombreuses capitales africaines, “Viva Riva” le film de Djo Munga cartonne et ce succès est largement mérité. Voilà enfin un film conçu et tourné à Kin, avec un héros plus vrai que nature, qui se collette avec des gens qu’on croirait avoir croisé hier sur le Boulevard du 30 juin, ou dans des lieux plus incertains. Sourire ravageur, dégaine faussement décontractée, Riva a de l’argent, c’est un flambeur. mais il est aussi romantique, généreux, il vit dangereusement. Un véritable héros, pour tout dire…

Cependant, le véritable héros de ce film, c’est Kinshasa. Jamais sans doute la vérité de cette ville n’a été mieux rendue, avec ses ambianceurs, ses bistrots, avec l’appétit de l’argent et de la vie qui hante tout le monde. Une nuance cependant: Munga a  sacrifié à la loi du genre, celle de la violence. Nous nous trompons peut-être,  ou nous idéalisons, mais il nous semble que Kin n’est pas aussi violente que cette ville qu’affronte Riva, que les situations du film sont particulièrement extrêmes… A part cela, vive Riva et surtout vive Kin la joie…