8 novembre 2016

La réponse de la Gecamines

Catégorie Non classé

Madame, Monsieur,

Vous avez mis en cause la Gécamines dans un article du Soir du 29 octobre dans le cadre d’un prêt consenti par la BGFI. Au titre de notre droit de réponse, nous souhaiterions que vous publiiez en intégralité les précisions suivantes.

A partir de septembre 2015, la Gécamines a contracté avec la BGFI un crédit de caisse revolving d’une année, d’un montant de 30 000 000 USD. Au cours de cette période, la Gécamines a constaté qu’un trop perçu d’intérêt pour la somme de 2 472 499,99 USD avait été encaissé par la BGFI en raison de pénalités indues qui avaient été débitées du compte Gécamines et pour lesquelles elle a, après réconciliation, obtenu gain de cause.

En date du 14 septembre, la BGFI a extourné cette somme à la Gécamines en totalité.

Pour votre information, nous travaillons principalement avec 4 banques de la place, dont la BGFI, et avec lesquelles nous avons le même type d’emprunt. Deux nous proposent des taux de 12% pour des prêts de maturité similaire et une de 10%. Le taux BGFI est donc dans la moyenne du marché congolais.

D’ailleurs nous nous apprêtons à renouveler ce prêt, pour nous permettre de faire face à nos besoins de trésorerie à court terme.

Nous regrettons le ton volontairement tendancieux de votre article et l’apparente volonté de faire d’un banal incident bancaire une affaire qui excède le cadre normal de relations d’affaires entre deux partenaires commerciaux.

Jacques Kamenga Tshimuanga, directeur général a.i. Gécamines.