2 novembre 2018

La surprise du chef

Catégorie Non classé

Même s’il avait fait savoir que le candidat à sa succession devrait répondre à onze critères et s’il répétait son intention de respecter la Constitution, le président Kabila n’avait confié ses intentions à personne. Dans sa ferme de Kingakati, les réunions se succédaient et le Raïs (chef en swahili) multipliait les amabilités à l’égard de ses principaux lieutenants, le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku, l’ancien Premier Ministre Matata Mponyo, Mova Sakanui le chef de son parti, le chef d’état major le général Etumba, le conseiller diplomatique Kikaya Bin Karubi…. A chacun d’entre eux, il laissait entendre qu’un jour, peut-être, pourquoi pas… Chacun de ces hommes forts, croyant dans leurs chances respectives, se tenaient coi et se gardaient bien de comploter. Nul ne s’étonna des voyages de Shadary, le fidèle des fidèles qui, au titre de Ministre de l’Intérieur, avait été chargé de faire le tour du pays pour prendre contact avec l’administration territoriale et qui, devenu secrétaire général du parti présidentiel , avait refait la « tournée des popotes » afin d’installer le PPRD dans toutes les circonscriptions du pays et d’ainsi rencontrer tout le monde. Il fallut attendre le 8 août, deux heures avant l’expiration du délai fixé pour déposer les candidatures à l’élection présidentielle, pour que Kabila abatte ses cartes : son dauphin serait Shadary ! Personne n’avait vu venir le coup et l’intéressé lui-même, pris de court comme les autres, ne cacha pas son émotion.
Quant à l’opposition, certaine que Kabila allait se représenter et qu’il faudrait sans doute négocier, elle négligea de se préparer pour la campagne, tant par manque de moyens que d’anticipation et elle livre aujourd’hui une bataille d’arrière garde contre la machine à voter. Aucun candidat unique de l’opposition susceptible de battre l’homme de Kabila n’a encore été désigné tandis que Felix Tshisekedi, au nom de l’UDPS, a déclaré qu’avec ou sans machine, il participerait au vote du 23 décembre…