Christophe Berti: “Je crains un duel très musclé”

test1.mp3test1.mp3En prélude du choc du week-end Standard-Anderlecht, Christophe Berti, chef des sports à la rédaction du Soir, a répondu à vos questions. Question d’Anderlecht: “L’ambiance est-elle tendue dans les coulisses ou la paix entre les deux clubs est-elle réelle ? Christophe Berti: “Dans les coulisses, les deux directions ont voulu calmer les débats et ne pas envenimer le climat, mais il est évident que depuis un an, le rapport s’est refroidi entre Anderlechtois et Liégeois.” Guest: “Depuis l’accident Wasyl, l’engouement n’a-t-il pas baissé autour du clasico ?” C.B.: “L’engouement non, car cela reste un match à part. Mais l’affaire Wasyl a provoqué un choc. J’espère pour ma part que l’enjeu ne va pas prendre le pas sur le jeu et que le match ne sera pas une bataille rangée. Je crains un duel très musclé.” “Vas-y Wasyl !”: “Est ce que Wasyl est là ce soir ?” C.B.: “Wasyl n’est pas là. Il va enfin mieux et devrait jouer un match amical avec les Espoirs fin… octobre.” Roland: “Anderlecht manque d’ambition et on joue avec le frein à main. Non seulement les joueurs sont défensifs mais l’animation du jeu aussi.”

C.B.: “Roland: en tout cas, Anderlecht a montré beaucoup de limites en Europe avec, en outre, quelques erreurs de coaching (Rnic et Bernardez contre Zenit, 3 médians défensifs contre Belgrade, 4 à Split…)” Fred: “N’est-on pas trop exigeant avec Anderlecht qui fait quand même une bonne saison sur ces terres. Les mauves ne sont-ils pas simplement trop “juste” pour l’Europe ?” C.B.: “Il est évident qu’Anderlecht montre deux visages: pas une défaite en championnat, mais pas une victoire en Europe, sauf contre les Gallois, en juillet. Le Sporting est toujours à la recherche de son ‘match-référence’, c’est vrai.” Fiske de Braine: “Le problème d’Anderlecht c’est qu’en championnat, ils savent qu’ils sont meilleurs sur le papier et ils jouent au foot. D’un point de vue européen, ils pensent être le petit pousset l’équipe “dernière” du championnat … Ils ne croient pas en leur potentiel pourtant la double confrontation contre Hambourg était de haut niveau” C.B.: “C’est vrai. Et c’est un mal belge. En Europa League, nos trois représentants viennent de prendre 2 sur 18. C’est très mauvais pour le fameux coefficient. Avec une telle tendance, on n’aura bientôt très peu de représentants en Europe.” Ced: “Est-ce que pour vous, Boussoufa est l’homme des grands rdv du sporting ? Je trouve qu’il se cache trop souvent dans les grandes rencontres, qu’en pensez vous ?” C.B.: “Je suis d’accord, je trouve qu’il pèse trop peu sur le jeu dans les grands matchs (Partizan, Split cette année). l’an passé, il a un peu inversé la tendance, je dois le dire, mais pas assez à mes yeux…” Jo: “Etes vous d’accord avec Jacobs quand il dit que son équipe est meilleure que l’année passée ? Quid du départ (non compensé) de Van Damme?”

C.B.: “Il compare toujours son équipe avec la saison passée… au même moment. Mais il devrait la comparer avec celle de la fin de saison et là, elle est moins performante. Il y a Van Damme, c’est sûr, mais beaucoup de joueurs ne sont pas à leur niveau, comme Mazuch, Lukaky, Kouyaté. Ca fait beaucoup.” Jo:”Est-ce que jacobs est aussi “adoré” par sa direction qu’elle veut bien le faire croire ? Et si Anderlecht perd ce soir au Standard, toujours intouchable, Jacobs ?” C.B.:”Jacobs est vraiment adoré par sa direction. Sans doute en partie parce qu’il ne la contredit pas, sans doute parce qu’il a un bon contrôle du vestiaire. A priori, même une défaite ne le mettrait pas en question. il a beaucoup de crédit dans les couloirs du Sporting.” Ced: “Mais Jacobs n’a pas vrt la carrure d’un grand entraineur. Un vrai meneur aurait “gueulé” pour avoir un défenseur droit et un attaquant, pas lui… Qu’en pensez vous ?” C.B.: “Jacobs a vraiment demandé un arrière droit et un attaquant à sa direction, mais elle a refusé. Et il ne l’a jamais crié sur tous les toits dans la presse, il a accepté la politique du club. C’est sans doute aussi pour cela qu’il est protégé: les patrons savent qu’ils ne lui ont pas donné ce qu’il demandait.” Ced: “Et daprès vous, pourquoi la direction n’a pas fait le forcing pour avoir ces transferts, qui semblent tout de même réellement nécessaire à l’heure actuelle ? Petit bras ?” C.B.: “Ced: sans doute un peu petit bras, sans doute la direction a-t-elle vu son équipe plus belle qu’elle n’était. Certains (Mazuch, Kouyaté, etc) ont peut-être joué en surrégime l’an passé. En outre, c’est vrai, Van Damme manque par sa puissance, sa polyvalence, son efficacité et son rôle dans le vestiaire.” Ced: “Pensez-vous que lukaku soit en méforme pour l’instant ? ou a-t-il joué au-dessus de son niveau l’an dernier? A choisir entre tchité et lukaku, aujourd’hui, qui prendriez vous?” C.B.: “Ce sont deux joueurs très différents et sans doute… complémentaire. Lukaku a bcp joué, sans doute trop l’an passé. Il connaît un creux normal mais son potentiel est énorme. Tchité, pour le championnat belge, c’est le top. Je suis curieux de voir sa prestation ce soir.”

Ced: “Vous dites que Tchité c’est le top pour la Belgique. Pourtant, il parait qu’il a été proposé à anderlecht et qu’ils ont dit non. Pourquoi ?” C.B.: “Anderlecht n’a pas voulu négocier avec Santander car le club espagnol lui devait encore de l’argent. On verra ce soir s’il en mord les doigts… Mamy:” Ne pensez-vous pas que l’on mise trop sur un seul homme c’est à dire Lukaku?” C.B.: “Lukaku est un peu seul en pointe, c’est vrai. De Sutter est blessé (il reprend l’entraînement cette semaine) et Chavarria n’est pas encore à niveau. Donc, le gamin doit beaucoup jouer.” Fiske de Braine: “D’un point du vue arrière droit, Chen de Malines a fait ces classes à Anderlecht pourquoi ne pas essayé de le récupérer, il fait de bonne rencontres avec Malines” C.B.: “Chen est un bon joueur, mais entre jouer à Malines et à Anderlecht, il y a une différence. Ceci dit, à mon humble avis, il est meilleur que Rnic…” Guest: “Et si Dominique D’Onofrio perd ce soir ? Son frère va le virer ?” C.B.: “Dominique D’Onofrio reste sur un bilan de 12 sur 15 et a replacé l’équipe dans le Top 6. Pour l’instant, je ne crois pas que le Standard attende plus… Guest: “Pensez-vous, malgré le discours des directions, que les entraineurs sont sur la scellette ce soir ?” C.B.: “Non, les entraîneurs ne risquent rien ce soir, malgré l’instabilité maladive du football belge.”

Cette entrée a été publiée dans L'edito, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Christophe Berti: “Je crains un duel très musclé”

  1. Ping : Twitter Trackbacks for Christophe Berti: “Je crains un duel très musclé” : Coup Franc [lesoir.be] on Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>