Le titre de ce post est trompeur. Ca fait 10 fois, au moins, que je vais à Liège au centre de planning familial Louise Michel. Mais c’est ce matin réellement que tout a démarré. Qu’on a confronté une série de personnes à la caméra, à nos questions, à leur image. Expérience concluante: les témoignages recueillis sont à la fois informatifs et fidèles à la personnalité de nos interlocuteurs.

Nous nous rendons cependant compte que malgré un déjà très long travail d’apprivoisement, le travailleur du centre Louise Michel est farouche, et à peur de ce qu’on va dire de lui. Il est vrai qu’il a souvent dû se justifier par rapport à son travail, qu’il a essuyé des critiques pendant de nombreuses années (c’est l’un des plus anciens centres de Belgique, et certains de ses employés y sont depuis plus de 20 ans, c’est à dire, depuis l’époque de l’illégalité de l’IVG)…

Bref, ça s’annonce passionnant, mais difficile.

Myriam