Nous, pauvres bruxellois, sommes bloqués dans la capitale. Impossible de rejoindre Liège aujourd’hui : les bus TEC ne roulent pas, et la voiture est à écarter sous peine de se retrouver dans les bouchons ou le talus.

Je voulais vous faire découvrir Claudine aujourd’hui. Claudine est la directrice du Centre Louise Michel. Une femme avec un sacré caractère. Apparemment, il faut en avoir pour travailler dans ce milieu. En tout cas, nous avons rencontré Dominique Roynet, une ancienne présidente du GACEHPA (c’est Claudine qui l’est aujourd’hui). Même caractère affirmé, même franchise, et même grand coeur aussi.

C’est donc Claudine qui dirige le Centre. Une main de velours dans un gant de crin. Et ça marche pas mal d’ailleurs puisque la dynamique de l’équipe est exceptionnelle. Très positive.

Nous avons demandé à Claudine, comme nous l’avions fait avant avec Delphine, ce qu’elle pensait du tournage. Elle a exprimé ses craintes, mais aussi ses espoirs ! Parce que c’est ça aussi un (web)documentaire. Si le repérage est si important, c’est parce qu’il faut une confiance suffisante entre les journalistes et l’objet étudié. S’il n’y a pas la confiance, c’est beaucoup plus compliqué de travailler de part et d’autre : plus de stress, de peur, et moins de compréhension.

Je vous laisse découvrir la vidéo sans plus attendre.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=O7eQkI4zOo8]

Prochain rendez-vous à Louise Michel, ce sera pour la semaine prochaine. Mercredi aucun de nous n’est disponible. Mais ce n’est pas grave, on va un peu travailler sur le webdéveloppement. Et ce sera d’ailleurs l’occasion de dévoiler les coulisses informatiques !