Le PS en net recul en Wallonie, la N-VA toujours loin devant en Flandre

En méforme, le PS laisse filer des électeurs à Ecolo et au PTB dans le Sud du pays. Mais Bruxelles n’est pas la Wallonie, les tendances diffèrent : le PS progresse, le MR recule. Explication (partielle, probable) : la dynamique Vervoort pour les socialistes, le cafouillage Reynders-De Wolf chez les libéraux-réformateurs. En Flandre, enfin, la N-VA, en perte de vitesse dans notre sondage de mars 2013, repart cette fois à la hausse: 35% des intentions de vote (contre 33,6% voici trois mois).

Si vous ne parvenez pas à lire ces graphiques, cliquez sur ce lien.

Que retenir de ces graphiques? On en parle avec le service politique, ce lundi, dans le 11h02 et retrouvez toutes les analyses dans Le Soir de lundi.

Les autres enseignements de notre Grand baromètre: Les Wallons plébiscitent l’Olivier / La N-VA continue de diviser le pays / Un Flamand sur trois veut conserver les pouvoirs du Roi

Véronique Lamquin, David Coppi, Pierre Bouillon

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.