Le PS dans les bras de Benoît Lutgen

Bastogne Pas d’alliance avec son frère

Quand une situation ne s’éclaircit pas, les statuts du parti prévoient une reprise en main par la fédération ». Philippe Courard, le président provincial du PS, s’est rendu à Bastogne, lundi soir, en compagnie du secrétaire fédéral, Sébastian Pirlot. Pour une mise sous tutelle de l’Union locale : les deux hommes vont entamer eux-mêmes des discussions avec… Benoît Lutgen, tête de liste CDH. Le PS s’apprête donc à tourner le dos à la majorité actuelle et à son partenaire MR.

C’est une conséquence directe de la zizanie au sein des libéraux. Le MR tente de monter une liste avec Jean-Pierre Lutgen à sa tête. Deux de ses membres s’y opposent et l’ont dit publiquement. Le parti les a sermonnés, mais la casse était faite. Jean-Pierre Lutgen est alors passé d’un « non » à un « oui » à la poursuite du dialogue avec MR, PS et Notre Commune. « Nous sommes face à un imbroglio », précise Philippe Courard. « La fédération socialiste n’a plus confiance. Et puis, le MR local n’a pas l’air très soutenu par les instances provinciales. »

Avant d’envoyer un communiqué, Philippe Courard a contacté Benoît Lutgen. Un peu plus tôt, Thierry Fosseprez (PS), président du CPAS, assurait lui qu’aucune décision n’avait été prise lundi… C’est clair : la fédération négociera en direct avec Benoît Lutgen. C’est comme un désaveu pour Thierry Fosseprez. « Le partenariat avec le MR était soudé, jusqu’ici. Maintenant, c’est un capharnaüm », dit encore Philippe Courard qui savait où aller pour conserver une part de pouvoir à Bastogne.

ils ont dit

Jocelyne Olivier, échevine MR. « Je ne vais pas le cacher : je suis déçue. Des gens déraisonnables, au sein de notre parti, ont fait capoter un projet fort. C’est inadmissible. Voilà une conséquence logique… Nous avons pourtant toujours eu une collaboration fructueuse avec le PS local. Il a pu constater chez nous une honnêteté sans faille. Dans notre future liste, le PS aurait joué un rôle important. Je demande de regarder le travail effectué dans le cadre du groupe. Je ne peux aussi m’empêcher de penser qu’une fois de plus, l’élection à Bastogne dépasse la commune. Il est possible que le CDH voit d’un mauvais œil que le PS soutienne une liste avec comme chef de file Jean-Pierre Lutgen. »

Benoît Lutgen, tête de liste CDH. « J’ai toujours dit que je voulais faire une liste d’ouverture. Je confirme que je souhaite rassembler ceux qui souhaitent du changement, c’est-à-dire créer un projet fort pour Bastogne pour les 20 ans à venir. Cette discussion avec certains membres du PS s’inscrit dans cette logique. Outre le CDH, ma liste alignera aussi des gens de tendance libérale et écologiste, qui tous adhèrent à ce projet. »

Jean-Pierre Lutgen, courtisé par le MR. « C’est tout à fait normal que tout le monde discute avec tout le monde. Je me positionnerai à partir du moment où des positions officielles tomberont ».

DRUEZ,NICOLAS,BURGRAFF,ERIC
Cette entrée a été publiée dans Bastogne, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>