Alliance communale à Grez-Doiceau

Ils étaient dans les cordes. Isolés. Une nouvelle législature dans l’opposition se profilait à l’horizon. Et puis patatras : la majorité (L’Équipe, I.Com et Écolo) se déchire en octobre et l’ancienne Liste du bourgmestre retrouve des couleurs. La politique tient parfois à peu de chose.

Les sourires étaient donc de mises ce vendredi matin lors de la présentation de l’Alliance communale, le nouveau nom de la Liste du bourgmestre (34,3 % des voix en 2006, meilleur score). Une liste qui se veut ouverte mais qui est bien évidemment à forte tendance libérale.

La députée wallonne Sybille de Coster-Bauchau (MR), la plus populaire avec 1.525 voix, mènera les troupes. Vingt et un candidats sur vingt-trois sont connus. Leur place sur la liste sera déterminée dans les prochaines semaines. Les neuf conseillers actuels rempilent. Parmi les nouvelles têtes, on retrouve plusieurs jeunes comme Raphaël Marchandise (28 ans), auditeur financier, Bart Vereycken (32 ans), account manager, Stéphane Gazon (31 ans), courtier financier, Laetitia Vernimmen (34 ans), infirmière indépendante, Diégo Eggermont (23 ans), étudiant en économie, ou encore François de Bellefroid (27 ans), étudiant en urbanisme.

« Notre liste se veut jeune, dynamique, ouverte et à l’écoute des citoyens », précise Sybille de Coster-Bauchau. La présidente de la section locale du MR Caroline van Hoobrouck, de même que la psychologue Hélène Geerinckx-Gehot, le facteur Benoît Desmet, l’agent immobilier Véronique Schatten, la directrice de l’école communale de Grez, Micheline Charlet, et la mère au foyer, Sabrina Troupin, complètent la liste.

Le programme n’est pas encore établi. Comme en 2006, une grande enquête sera lancée en février auprès des citoyens pour affiner les propositions. Quatre grands axes ont déjà été déterminés : le logement, la mobilité, l’aménagement du territoire et la politique des aînés. « L’inaction et l’attentisme ne seront plus les maîtres mots à Grez-Doiceau », affirme la tête de liste.
Tous les regards vers L’Équipe

Avec quel partenaire l’Alliance formera-t-elle une majorité ? Quatre groupes se présenteront devant l’électeur : Écolo, l’Alliance communale, L’Équipe et, semble-t-il, un nouveau groupe composé de membres d’I.Com et du bourgmestre Alain Clabots (éjecté de L’Équipe). Au vu des animosités personnelles – le bourgmestre Alain Clabots et Sybille de Coster-Bauchau ne savent pas se piffer alors qu’Écolo est régulièrement exaspéré par le comportement des libéraux –, seule une association avec L’Équipe emmenée par Victor Pirot (PS) semble possible. Les deux parties l’avouent à demi-mot.

« Nous avons des contacts plus réguliers avec certains conseillers depuis que des tensions sont apparues dans la majorité », lance d’ailleurs le conseiller Pascal Goergen. Et est-ce vraiment un hasard si la couleur rouge a été placée au centre du nouveau logo ?
Xavier Attout

Cette entrée a été publiée dans Grez-Doiceau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>