Wemmel : La 5e échevine quitte la Liste du Bourgmestre

Wemmel Deux conseillers francophones – bilingues – élus pour siéger dans le comité de concertation des écoles néerlandophones

Harmonie, ce n’est pas seulement l’appellation choisie pour la statue qui trône sur le rond-point de l’avenue Limburg Stirum. « Harmonie entre tous les Wemmelois », c’était aussi le mot d’ordre affiché sur la carte de Nouvel An de la liste commune LB-IC (Liste du Bourgmestre-Intérêts Communaux). Aujourd’hui, il faut pourtant constater que l’harmonie est loin de régner entre les élus de la Liste du Bourgmestre. Monique Van der Straeten (Open-VLD), cinquième échevine wemmeloise, vient de claquer la porte de la Liste du Bourgmestre lors du conseil communal de jeudi passé. Deux conseillers de CPAS, également étiquetés Open-VLD, lui ont emboîté le pas.

En cause : un vote indigeste pour l’échevine libérale qui a dans ses attributions l’enseignement néerlandophone. À savoir l’élection de deux représentants LB-IC – francophones – pour représenter la commune au sein du comité de concertation de la communauté scolaire « De Rand ». Au préalable, deux représentants – néerlandophones – de la Liste du Bourgmestre siégeaient déjà dans ce comité qui peut donner des directives aux pouvoirs organisateurs des écoles : Louis Belgrado, décédé depuis lors et Jacqueline Moreau. « Madame Moreau posait à nouveau sa candidature, mais s’est vue refuser par la majorité francophone, souligne Monique Van der Straeten. Une place pour un élu de la liste LB-IC, c’était correct, mais pas deux. Ce comité de concertation s’occupe des écoles néerlandophones et ça s’appelle alors de la polarisation communautaire. »

Pour Christian Andries, maïeur wemmelois : « Monique Van der Straeten n’accepte pas la démocratie. Contrairement à ce qu’elle prétend, ce n’est pas un vote politique, mais un choix pour deux spécialistes. Bruno De Lille (IC-LB), c’est un très bon bilingue et ses enfants fréquentent l’école communale néerlandophone. Quant à Fernande Van Cauwenberghe (LB-IC), elle est membre depuis des années des conseils scolaires de nos deux écoles communales, francophone et néerlandophone. » Le conseiller communal, Bruno De Lille, monte au créneau : « Le message que Madame Van der Straeten veut faire passer est tout simplement discriminatoire. Plus de 30 % des élèves de notre école communale néerlandophone sont issus de familles francophones. Pourquoi un francophone, parfaitement bilingue, ne serait-il donc pas compétent pour faire partie de ce comité ? »

Les prochaines élections se réduiront-elles à un affrontement francophones contre néerlandophones ? La Liste du Bourgmestre compte trois élus néerlandophones : outre le maïeur Andries, Marcel Van Langenhove, premier échevin qui pourrait quitter la liste et Jacqueline Moreau qui assure qu’elle ne se représentera plus sur cette liste. Une liste bilingue sans néerlandophone hormis le maïeur ? « La liste LB-IC sera à l’image de la société wemmeloise : bilingue, mais à majorité francophone avec de très bons bilingues, non-agressifs d’un point vue communautaire », résume Christian Andries.

HAINE, DIDIER
Cette entrée a été publiée dans Région flamande, toutes les communes, Wemmel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>