Sprimont : Thierry Giet candidat bourgmestre

Le PS sprimontois dans la majorité après le scrutin ?

Thierry Giet est catégorique : le PS a les mains libres. © René Breny

Conseiller communal à Sprimont depuis 1983, Thierry Giet (PS) se présente, à nouveau, comme candidat bourgmestre. Le scrutin d’octobre consacrera-t-il les socialistes, dans l’opposition depuis des décennies, et catapultera-t-il le nouveau président du PS à la tête de son fief d’origine ? L’issue du scrutin reste très incertaine puisque cette année, contrairement aux élections de 2006, les quatre partis traditionnels (MR, CDH, PS et Écolo) présentent chacun une liste unique.

Le MR et le CDH présentent, cette année, chacun leur propre liste électorale, mettant fin au cartel Entente Communale (EC) qui gère la commune depuis 1977. La donne a donc changé à Sprimont et l’issue du scrutin risque d’être imprévisible…

Il s’agit ici d’un gros élément historique, on a toujours été confronté à une liste unique. C’est sûr que dans une commune comme la nôtre, si deux partis traditionnels se coalisent, ils ont beaucoup de chance d’obtenir la majorité absolue. Cette séparation ouvre le jeu, clairement.

Dans le même temps, le PS a décidé de partir seul aux élections, contrairement au scrutin de 2006.

En 2000, on s’est rendu compte qu’il y avait finalement peu de différence entre les résultats électoraux obtenus par l’Entente Communale et ceux du PS et Écolo pris ensemble (NDLR : le cartel EC compte actuellement 13 conseillers, dont 7 étiquetés CDH, 5 MR et un indépendant ; Vivre compte 10 représentants, dont 7 PS, 2 Écolo et un indépendant). En 2006, on s’est dit avec Écolo que la tactique, c’était de se présenter ensemble. On a donc créé la liste Vivre. Politiquement, il fallait le faire mais ça n’a pas fonctionné… À l’époque, le PS n’était pas au mieux de sa forme avec les affaires à Charleroi et Écolo subissait toujours ses résultats de 2004. On a voulu reprendre notre identité socialiste cette année… Surtout lorsqu’on a appris la séparation du MR et du CDH…

Quels sont les enjeux à Sprimont ?

On se trouve dans une commune semi-rurale qui a subi une évolution démographique très importante. Il faut être attentif à l’aménagement du territoire si on veut qu’elle reste une commune verte. Il faut aussi ramener une activité économique pour ne pas que Sprimont reste une cité-dortoir. Le gros challenge se situe également au niveau du développement durable, j’aimerais envisager la possibilité d’installer des éoliennes sur le territoire communal.

2012, l’année du retour du PS dans la majorité ?

On y croit parce qu’il y a un afflux de jeunes dans nos rangs, qu’on a lancé un nouveau dynamisme avec la rédaction de notre programme, on a essayé d’aller planter notre tente un peu partout dans la commune et de rencontrer les gens. On tourne autour des 7 sièges depuis quelque temps, je peux évidemment rêver de majorité absolue mais la lucidité reste un devoir, sûrement faudra-t-il composer avec un autre parti si nous sommes dans la majorité. Cependant aucun accord n’a été prévu, nous partons totalement les mains libres.

Votre notoriété en tant que nouveau président du PS ne sera pas négligeable dans le choix des électeurs…

Cette nouvelle fonction me donne sûrement une notoriété complémentaire mais je ne me vois pas faire campagne là-dessus. En 2006, je réalisais le deuxième score de la commune après Claude Ancion (NDLR : actuel maïeur MR). Je dois aller chercher la différence, rien n’est acquis.

Être à la fois bourgmestre et président de parti, c’est conciliable ?

Au niveau des statuts, rien ne m’en empêche en tout cas. Je pense qu’il est possible d’assumer ces deux fonctions, Elio Di Rupo l’a très bien fait pendant des années. Mais si je devais cumuler d’autres mandats, je verrais si c’est compatible. Je ressens une certaine fierté des Sprimontois, même s’ils ne sont pas tous socialistes, c’est encourageant. Et la confiance que le parti m’a accordée me donne envie d’avoir plus de responsabilités à Sprimont.

JULIE  SCHYNS
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, Sprimont, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>