Uccle : Françoise Dupuis poussera la liste PS

Françoise Dupuis, présidente du Parlement bruxellois et échevine du Logement, poussera la liste PS. © René Breny

En février, suite à un vote des membres de la section PS uccloise, Claudine Verstraeten, échevine de l’action sociale, avait ravi la tête de liste socialiste à Françoise Dupuis, ex-secrétaire d’Etat, présidente du Parlement bruxellois et échevine du Logement. Une claque pour cette professionnelle de la politique qui a pris le temps de la réflexion.

En février, vous ne saviez pas si vous vous présentiez aux prochaines élections communales. Et maintenant ?

Il est vrai que j’ai beaucoup réfléchi. L’ambiance était compliquée au sein du parti socialiste ucclois. Mais cela fait 30 ans que je fais de la politique communale et je pense que j’ai encore des choses à apporter à ma commune. J’ai donc décidé de me présenter. Je serai dernière sur la liste.

Cette campagne risque-t-elle d’être sous haute tension dans votre clan ?

Je n’ai pas envie de me battre contre les miens. Le temps est à la réunification. Je n’ai pas pour objectif de faire plus de voix de préférence que n’importe qui sur la liste. Je veux simplement faire le meilleur score possible et faire gagner mon parti.

Votre campagne sera donc active.

Tout à fait. Je vais faire une vraie campagne.

Quels seront vos thèmes de prédilections ?

Le logement puisque j’ai créé cet échevinat. Je veux défendre le social et l’aide aux citoyens. Uccle est une commune extrêmement duale avec une population très riche, mais aussi des personnes défavorisées vivant à la Bascule, dans le quartier du Chat et bientôt au Bourdon. Les nouvelles constructions uccloises représentent de beaux défis pour un politique. Nous pouvons créer des stratégies de quartier.

Seriez-vous prête à reprendre un échevinat ?

Je ne me pose pas la question en ces termes. Pour le moment, il faut surtout que le PS conserve son 6e siège au conseil communal et, si possible, en gagne un septième. Personnellement, je ne suis demanderesse de rien. Je veux juste mener une campagne de proximité.

Au MR, votre place est occupée par Didier Reynders. Un défi pour vous ?

Non pas vraiment (rires). J’habite la commune depuis 30 ans ! Nous ne sommes donc pas dans le même cas de figure. Mais cette séparation entre le MR et le FDF ouvre le jeu politique ucclois. Cela rendra cette campagne passionnante.

Vanessa LHUILLIER
Cette entrée a été publiée dans Région de Bruxelles-Capitale, toutes les communes, Uccle. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>