Braine-L’Alleud : Le CDH devient IC

Olivier Vanham emmènera la liste IC  « nouvelle force politique »

Olivier Vanham, actuel conseiller communal CDH sera tête de liste IC. © René Breny

En octobre, le CDH disparaîtra du paysage politique local brainois. L’annonce n’est pas la concrétisation d’un rêve du bourgmestre Vincent Scourneau (MR) mais la conclusion qui semble s’imposer après la présentation de la liste Intérêts communaux, mercredi. Olivier Vanham, actuel conseiller communal CDH, sera la tête de liste. Et si les autres élus humanistes – Patricia Delcorte et le chef de file Paul Maréchal, Geoffroy Matagne étant devenu indépendant – se retrouvent sur cette liste, Olivier Vanham martèle que les IC constituent une nouvelle force politique.

D’où l’impossibilité, pour la tête de liste récemment choisie par les membres, de fixer un objectif en terme de sièges. « Nous sommes une nouvelle force et donc il est impossible de se baser sur un historique pour faire une évaluation, répète Olivier Vanham. Dans les semaines qui viennent, nous allons expliquer notre différence aux Brainois. Si cela permettait de ne plus avoir une majorité absolue à Braine-l’Alleud, ce serait déjà un bel objectif… »

Avec une quarantaine de sympathisants identifiés – dont les membres de la liste –, le combat n’est évidemment pas gagné face à la liste du bourgmestre sur laquelle seront regroupés les candidats MR et PS, deux partis qui gouvernent ensemble depuis plusieurs législatures.

« Notre volonté est de nous présenter comme une alternative à la majorité en place depuis 30 ans, enchaîne Olivier Vanham. On retrouve des CDH sur notre liste, c’est un fait. Mais aussi des candidats sans étiquette politique particulière, et nous n’avons pas défini de ratio entre les uns et les autres. Ce qui importe, ce sont les qualités et l’engagement de chacun. »

Même schéma pour l’élaboration du programme : il a fait l’objet de trois réunions pour que tous les candidats déclarés – la liste n’est pas encore complète – apportent des idées et enrichissent celles des autres. On retrouvera tout de même quelques chevaux de bataille des Humanistes brainois comme la défense du centre-ville « historique », la contestation de la gestion « froide » du bourgmestre, ou encore le refus du projet de cité administrative.

« Les projets mégalos du bourgmestre desservent les Brainois, comme on l’a encore vu dans une récente décision judiciaire à propos de la piscine, détaille le nouveau chef des IC. C’est la même chose avec la cité administrative à plusieurs millions d’euros, ou avec des parkings souterrains à 25.000 euros la place. Notre programme, c’est trois P : proximité, propreté et prévention. »

Vincent FIFI
Cette entrée a été publiée dans Braine-l'Alleud, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>