Péruwelz : Le MR se divise

Jean-Pierre  Cuignet fait dissidence

Rififi au MR péruwelzien où Willy Detombe a été élu tête de liste.

On connaissait les soucis au MR tournaisien. Aujourd’hui, c’est le MR péruwelzien qui semble divisé après que Willy Detombe ait été nommé tête de liste pour les élections communales. Une partie du MR local a décidé de faire route à part.

Dimanche matin, le MR péruwelzien était réuni pour voter pour la tête de liste aux prochaines élections communales. Mais avant même que le vote n’ait lieu, 24 personnes, emmenées par Jean-Pierre Cuignet ont quitté la salle. « C’est un problème de parti, avec un président qui ne respecte pas les statuts, des réunions qui sont oubliées et des comptes pas justes, explique ce dernier.

Willy Detombe a donc été élu sans encombres avec 38 voix – contre une voix pour Jean-Pierre Cuignet et une abstention. C’est donc lui qui emmènera la liste MR en octobre, sans Jean-Pierre Cuignet. « En tant que président de l’arrondissement, j’ai toujours cherché des compromis au niveau des différentes sections. Mais Jean-Pierre Cuignet n’accepte aucun compromis ! », déclare le patron de la fédération MR de Wallonie picarde.

« Après 24 ans de conseil communal et six ans d’échevinat, rétorque Jean-Pierre Cuignet, la tête de liste aurait été une juste récompense. M. Detombe n’a jamais siégé, et pire, il n’a jamais été investi dans la vie associative locale. »

Les responsables du MR, Charles Michel et Olivier Chastel, ont tenté de rabibocher Willy Detombe et Jean-Pierre Cuignet face à ces événements. Mais il semble que les demandes de l’un et de l’autre soient inconciliables.

Du coup, du côté de Willy Detombe, on mise dorénavant sur une nouvelle vague : « Jean-Pierre Cuignet a fait du bon boulot, mais je pense que maintenant il faut rajeunir les cadres », déclare-t-il.

Une nouvelle vague qui pourrait être incarnée par Vincent Palermo, nouveau carté chez les libéraux. Une venue dont se réjouit Willy Detombe. Mais pas le nouveau dissident MR Jean-Pierre Cuignet qui explique : « Je n’ai aucun problème avec Vincent Palermo mais comme il a été mis à la porte des AC, il serait impossible de négocier une majorité avec ces derniers en octobre, ce qui ferait déjà une possibilité de moins pour conquérir la majorité. » Même la stratégie oppose donc les deux hommes désormais.

« Je ne ferme la porte à personne mais on est en train de monter une liste Intérêt Communaux, dont l’objectif est d’être dans la majorité, soit avec le PS, AC ou Écolo, conclut Jean-Pierre Cuignet. »

Damien VRANCKX

Cette entrée a été publiée dans Péruwelz, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>