Crainhem : FDF et CDH revendiquent le mayorat

Une ou deux listes francophones aux élections communales à Crainhem ?

La première échevine FDF Véronique Caprasse entre dans la course pour le mayorat. © Belga

Les partenaires de l’actuelle liste Union (FDF-MR-CDH-PS) doivent, une nouvelle fois, se revoir la semaine prochaine et, peut-être, trancher la question de sa reconduction.

La situation est confuse dans cette commune à facilités depuis que le FDF local a publié un communiqué en solo, vendredi, à l’issue d’une énième séance de négociation avec MR, CDH et PS.

Le parti du bourgmestre non nommé, Arnold d’Oreye de Lantremange, y annonçait la formation « dans un esprit d’ouverture » d’une Liste du bourgmestre emmenée par la 1re échevine Véronique Caprasse, qui serait proposée au mayorat.

Cette liste serait ouverte à des candidats « indépendants » et d’autres personnalités politiques « restées fidèles à leurs idéaux dans une commune de la périphérie directement concernée par les accords fédéraux ».

L’électeur, concluait le FDF, pourrait ainsi « choisir sans ambiguïté entre deux listes francophones aux convictions différentes ». L’autre liste unissant le CDH et le MR, selon le FDF. Pourquoi ce cavalier seul FDF ?

Les négociations pour la reconduction de la liste d’union sont difficiles entre les partenaires de 2006. En octobre 2011, en effet, le MR et le CDH ont signé l’accord institutionnel qui prévoit la scission de l’arrondissement électoral de BHV et instaure de nouvelles règles de nomination pour les bourgmestres des communes à facilités. Ces règles déplaisent au FDF dont sont issus deux des trois bourgmestres de la périphérie que la tutelle flamande refuse de nommer.

Le FDF a, dès lors, quitté la fédération qu’il formait avec les libéraux et le MCC au sein du MR et cette rupture a poussé le CDH à réévaluer les rapports de force au sein du conseil communal, où il dispose de 8 élus (la plus forte représentation CDH de toutes les communes à facilités) alors que le FDF n’en compte que 6, le MR 3 et le PS 1…

Sa « suprématie » nouvelle incite le CDH à revendiquer le mayorat et à proposer Dorothée Cardon de Lichtbuer. Selon le président du CDH d’arrondissement, Hamza Fassi Fihri, c’était un acquis de la négociation…

Lundi après-midi, toutefois, le CDH publiait, lui aussi, un communiqué, déplorant la « rupture unilatérale des négociations provoquée par le FDF ».

Le CDH y rappelle sa « loyauté » (la non-nomination du bourgmestre FDF bloque la montée au collège de l’échevine élue Dorothée Cardon de Lichtbuer) et ses « efforts » pour reconduire la liste d’union. Le CDH demande toutefois au FDF d’« abandonner une politique communautaire agressive et de privilégier la qualité de la gestion communale ».

À l’entendre, le CDH souhaite donc sauvegarder le principe d’une union francophone et poursuivre les pourparlers avec les autres partis francophones « désireux d’administrer la commune avec une vraie vision managériale ».

Le MR ? Il n’aurait, lui non plus, pas varié dans ses intentions de liste d’union, assurant que les choses peuvent encore évoluer d’ici au dépôt des listes. La présidente des Libéraux bruxellois, Françoise Bertieaux, déclare même que les négociations continuent…

Et le PS ? L’unique élu au conseil, André Sebera, exprime lui aussi sa volonté de reconduire la liste d’union : « Ce n’est pas le moment de se diviser entre francophones, le bilan de la mandature doit être assumé par tous les partenaires et l’aspect communautaire de notre action ne peut pas être négligé. »

Alors, « simple » exercice de musculation CDH-FDF pour la présentation d’une candidate bourgmestre ? La désunion des francophones accroîtrait, en tout cas, les probabilités de l’élection d’un échevin flamand.

Michelle LAMENSCH
Cette entrée a été publiée dans Crainhem, Région flamande, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>