Rhode-Saint-Genèse: Mme Delacroix s’en va, Mme Van Rompuy arrive

Bourgmestre depuis 1989, députée depuis 2010, Myriam Delacroix (CDH) passera le relais à son frère Pierre Rolin, conseiller du CPAS, pour reconduire et emmener la liste d’union francophone (IC-GB) qui avait décroché 18 sièges sur 25, en 2006, face à la liste flamande Samen (7 sièges).
Dans cette commune-charnière, entre Bruxelles et Wallonie, la présence d’une échevine (élue) CD&V – dotée d’un droit de veto au collège – complique la vie de la majorité et singulièrement celle de la bourgmestre dont le parti, présent au gouvernement fédéral, a signé l’accord institutionnel qui prévoit notamment la scission de l’arrondissement électoral de BHV et de nouvelles règles pour la nomination des bourgmestres dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise. Accord rejeté par le FDF, partenaire de l’Union.
Côté flamand, Geertrui Windels (CD&V), qui a siégé jadis au conseil communal et au conseil de l’aide sociale, et qui est l’épouse du président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, tirera la liste « Respect », avec pour ambition de conserver, à tout le moins, l’échevinat flamand. (M.L.)

Etat des forces :
Liste IC-GB : 18 sièges
Liste Samen : 7 sièges
Collège : 4 échevins + la bourgmestre IC-GB, 1 échevine Samen

Cette entrée a été publiée dans Rhode-Saint-Genèse (Sint-Genesius-Rode), avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>