Tous unis derrière… deux candidates bourgmestres

La liste d’union francophone de 2006 – 18 sièges sur 23 – peine à se reconstituer avec les quatre partis.

Le bourgmestre non nommé sortant, Arnold d’Oreye (FDF), a annoncé la formation d’une liste d’union qui serait tirée par la première échevine, Véronique Caprasse, et qui pourrait s’ouvrir à des indépendants et à des candidats d’autres partis « fidèles aux idéaux francophones ». Les partenaires MR et CDH – ce dernier parti prétendant au mayorat – disent toujours espérer l’union de tous francophones sur une seule liste mais ils y exigent une répartition plus égalitaire des places. Côté néerlandophone (Open, 5 sièges), le chef de groupe Luk Van Biesen (VLD) appelle (en vain, jusqu’à présent) à la formation d’une liste bilingue, libérale/social-chrétienne, libérée de « l’ex-suprématie FDF ». Un nouveau mouvement citoyen, Kraainem-Unie, invite les partis traditionnels à constituer des listes multiculturelles.
Etat des forces :
Liste Union : 18 sièges ;
Liste Open : 5 sièges ;

Collège : 4 échevins + le bourgmestre Union

Cette entrée a été publiée dans Crainhem, Région de Bruxelles-Capitale, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>