Beauvechain : Ecolo espère réaliser une percée aux communales

La conseillère communale Natascha Rahir ne veut plus être seule à faire entendre la voix de l'opposition. © Isabelle Ferier

La minorité se résume à peau de chagrin à Beauvechain. Trois sièges sur dix-sept lors de cette législature. Et encore, un des trois sièges a été laissé vacant par le bouillant wallingant Claude Snaps (Renouveau Rural communal). Le seul groupe d’opposition à avoir fait entendre sa voix d’une manière crédible et constructive est donc Écolo (1 siège). Les verts ont présenté leur liste. Ils ambitionnent de réaliser une réelle percée au prochain scrutin communal.

La conseillère sortante Natascha Rahir emmènera les troupes. Elle sera suivie par deux novices, Pierre François, directeur de la salle culturelle Columban, et Siska Gaeremyn, collaboratrice auprès des députés provinciaux Écolos. En bout de liste, on retrouve l’architecte Simon De Bie et la conseillère provinciale Kira Rahir. Huit candidats se sont déjà présentés en 2006.

Même si le programme n’est pas encore tout à fait bouclé, trois des principales propositions sont déjà connues. La première concerne la révision du règlement communal d’urbanisme. « Cet outil doit être modifié car il défavorise les propriétaires d’un terrain de moins de 20 ares, explique Siska Gaeremyn. Il est aujourd’hui impossible de diviser une habitation en plusieurs logements. Or, que ce soit pour des projets de rénovation de fermes ou de granges, c’est essentiel. Cela permet aux jeunes de se loger, aux personnes âgées d’avoir des cohabitants. Nous voulons également densifier l’habitat, de manière à préserver les terres agricoles. »

La seconde proposition concerne le principe de la relocalisation, c’est-à-dire consommer et travailler à proximité de son domicile. Dans cette optique, Écolo souhaite créer un espace de « coworking » communal, de manière à encourager le télétravail des travailleurs qui migrent vers Bruxelles. « On voudrait aussi mutualiser les associations, ajoute Pierre Français. Les rassembler dans un espace de création. »

La dernière proposition est la création d’un échevinat du développement durable et de la cohésion sociale. « Cet échevin aurait un rôle transversal et superviserait tous les projets de ses collègues », précise Natascha Rahir.

Xavier ATTOUT
Cette entrée a été publiée dans Beauvechain, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>