Seneffe : au PS la guerre est déclarée

Les démissions se succèdent au sein de la Fédération carolo, une liste parallèle sera présentée

Gaëtan de Laever (au centre), Philippe Bouchez (barbu) et Philippe Busquin au temps de l'unité. © AVPRESS

Je suis très peiné par la situation actuelle. Ça ne correspond pas à ma façon de faire de la politique depuis 30 ans. En tant qu’ancien président du PS, je trouve que ça donne une triste image du parti. Je leur ai laissé une possibilité d’accord. Ils l’ont refusée. Ça a dérapé. »

« Dérapé », Philippe Busquin est encore tendre. Car vue de l’extérieur, la situation du parti socialiste à Seneffe, où il est bourgmestre et où il ne se présentera plus, ressemble plus à une guerre ouverte entre deux prétendants au prochain mayorat. D’un côté Philippe Bouchez, de l’autre Gaëtan De Laever. Une sorte de guerre de succession. Pourtant, il n’en est rien. L’antagonisme entre les deux hommes remonte à longtemps. Ils s’en sont accommodés en trustant les postes d’échevins. Philippe Bouchez a même remplacé Philippe Busquin lorsque celui-ci siégeait à la Commission européenne entre 2001 et 2006. Mais désormais, la guerre est déclarée. Ce mardi, Gaëtan De Laever a présenté la liste qu’il mènera aux communales d’octobre.

Du « populo-poujadisme »

« Je l’ai appelée Alternative Citoyenne, dit l’actuel échevin seneffois de l’Enseignement et de l’État civil. Je n’ai pas utilisé le terme socialiste car on m’en aurait empêché. D’autant que j’ai démissionné lundi soir de la Fédération socialiste de Charleroi après 25 ans de militantisme. Depuis plusieurs mois, avec des proches, nous dénonçons aux instances du parti les pratiques d’élus seneffois qui bafouent nos valeurs. Nous avons envoyé des plaintes à la Commission de vigilance mais elles n’ont même pas été examinées. Le 1er mai, sans la moindre délibération, l’USC de Charleroi désignait Philippe Bouchez tête de liste aux communales. »

L’aboutissement d’un processus, selon Gaëtan De Laever. « Depuis l’arrivée de Philippe Bouchez à la tête de l’administration communale, nous constatons des pratiques douteuses dans l’engagement du personnel et dans la gestion financière. »

Des arguments que réfute Philippe Bouchez. « Ce n’est pas une guerre de succession puisqu’en 2006, il ne m’a manqué que quelques voix pour battre Philippe Busquin. Par ailleurs, Gaëtan De Laever siège depuis 18 ans avec nous, pourquoi n’a-t-il pas lancé ses accusations plus tôt ? Ceux qui mènent des campagnes populo-poujadistes ne réussissent jamais. Je fais confiance à l’intelligence des Seneffois. »

L’intelligence n’aurait-elle pas été de rester unis ? Chacun dit avoir essayé mais en vain. « C’est pour ça que j’ai d’abord commencé à bâtir ma propre liste », rétorque Gaëtan De Laever.

« En vertu des statuts du parti, c’était inacceptable, nous avons donc dû le suspendre du PS tout en lui permettant de garder ses attributions », justifie Elie Deworme, président de la Commission de vigilance du parti. Ne pouvant ni figurer sur la liste de Philippe Bouchez ni créer la sienne, Gaëtan De Laever n’avait d’autre choix que celui de la dissidence.

Une décision qui allait en entraîner d’autres. Philippe Braquenier, président suspendu de la section de Feluy et du parti, Dominique Janssens, secrétaire de l’USC de Seneffe, et Nathalie Nikolajev, conseillère communale seneffoise, ont tous démissionné de la Fédération carolo ces derniers jours. Craignant un putsch, Yves Moutroy, le président de l’USC seneffoise, a, lui, retiré les 41.000 euros qui se trouvaient sur les comptes pour les placer ailleurs. « Avec l’accord de la Fédération et parce que nous avions des doutes sur des dissidents », lance Philippe Bouchez. La campagne promet du côté de Seneffe…

Frédéric DELEPIERRE
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, Seneffe, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>