Neufchâteau : deux « nouveaux » pour tirer la liste Ecolo

Olivier Jadoul raccroche, Fabrice Rolin est la relève

On ne prend pas les mêmes mais on recommence… La locale Écolo rebat fondamentalement ses cartes. L’échevin Olivier Jadoul l’a annoncé vendredi : il reste candidat par conviction, par sympathie, mais il n’a plus l’intention de participer au pouvoir. C’est la raison pour laquelle il fermera la liste. Quant à Béatrice Clémentz, l’autre figure historique d’Écolo sur la commune, elle occupera la troisième position. Une place de combat où l’élue provinciale prend un risque calculé : dans un contexte où le conseil passe de 17 à 19 élus, si Écolo reproduit son score de 2006 (10,51 % des voix), il aura deux sièges au lieu d’un seul ; et s’il passe à 15 % il pourrait s’offrir trois représentants.

En attendant, les verts envoient deux « nouveaux » en première ligne. Tête de liste : Fabrice Rolin, 44 ans, un ancien militaire de carrière aujourd’hui employé au Luxembourg. Juste derrière, Coralie Paul, étudiante en droit de 24 ans, a bien l’intention de ne pas faire de la figuration.

Une page se tourne donc à Neufchâteau. Et une autre pourrait se tourner au soir du 14 octobre : Écolo a bien l’intention de jouer les arbitres entre les deux autres listes dominantes. Choisira-t-il Evrard ou Fourny ? « Ils devront prouver qu’ils veulent de nous », prévient Béatrice Clémentz. Et de renchérir : « En 2006, nous avons été trop gentils dans la négociation – NDLR : Écolo avait un élu et a eu un échevinat –, cette fois, nous serons plus exigeants. »

Éric BURGRAFF
Cette entrée a été publiée dans Neufchâteau, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>