Jodoigne : l’Union communale présente sa liste

 La liste de Jean-Paul Wahl veut conforter sa majorité absolue

Les 23 candidats de l'Union communale vont tenter de conforter leur majorité absolue. © Geoffroy Herens

« Nous avons le souci d’être une force pour la législature à venir tout en pensant déjà à 2018, précise Jean-Paul Wahl, l’actuel bourgmestre qui mènera les troupes, comme il y a six ans. Nous permettons donc à des jeunes de prendre leurs marques et d’être prêts à assumer la relève le moment venu. » Leurs noms ? Bénédicte Delmez (26 ans), Jennifer Evrard (32), Jérôme Bousman (25) et Amandine Moureaux (23). Les deux autres néophytes sont Marcel Ingels, fils de l’ancien échevin, et Karen Vangramberen, la néerlandophone de l’équipe.

Reste que l’UC pense avant tout aux mois qui viennent où elle demandera à nouveau la confiance des habitants, celle qui lui a octroyé quinze sièges sur vingt-trois en 2006.

« L’objectif est de gagner l’élection et de garder notre majorité absolue, prévient Jean-Paul Wahl. Nous ferons en sorte de pouvoir la conforter avec le meilleur score possible. »

Représenter tous les milieux sociaux et professionnels

Pour y arriver, en plus d’un programme qui reste à confectionner (notamment sur base d’une enquête bientôt envoyée aux Jodoignois), il faudra faire sans l’échevin Jean Levieux, le conseiller communal Jean-Jacques Sambrée et la conseillère du CPAS Brigitte De Boeck-Michotte. L’UC compte par ailleurs sur la touche de vert que devrait apporter l’ex-leader Ecolo Olivier Lambert. C’est que, bien que très libérale, l’Union communale se présente comme pluraliste et constituée de « candidats de tous les villages et quartiers, qui représentent tous les milieux sociaux et professionnels, proches des gens »…

Eux qui, en cas de succès, devront se partager les mandats scabinaux. Selon quelle règle ? Rien n’est défini, à en croire l’actuel mayeur : « Il n’y a pas de critère décisif, le nombre de voix de préférence n’est pas l’unique condition. Nous déciderons ça tous ensemble, par consensus. Mais avant ça, il faudra gagner l’élection. »

Quant au nom du futur bourgmestre… « La législation est ce qu’elle est, note Jean-Paul Wahl, qui avait été élu avec une quarantaine de voix d’avance sur Jean-Luc Meurice en 2003. Celui qui fera le plus de voix le deviendra. Que fera la tête de liste si ce n’est pas elle ? Elle réfléchira ! »

La liste : 1. Jean-Paul Wahl. 2. Marie-Louise Houart-Demeester. 3. Jean-Luc Meurice. 4. Valéry Kalut. 5. Christine Sansdrap-Blavier. 6. Marc-Antoine Boucher. 7. Bernard de Traux de Wardin. 8. Marianne Tits-Sablon. 9. Nathalie Minsart. 10. Olivier Lambert. 11. Olivier Debroeck. 12. Bénédicte Delmez. 13. Nathalie Parmentier-Libert. 13. Marcel Ingels. 15. Jennifer Evrard. 16. Roland Gaziaux. 17. Karen Vangramberen. 18. Jérôme Bousman. 19. Amandine Moureaux. 20. Catherine Renquet-Vanbever. 21. Eddy Corbisier. 22. Ludivine Henrioulle. 23. Mahieu Michel.

Geoffroy HERENS
Cette entrée a été publiée dans Jodoigne, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>