Lasne : un duel Defalque-Rotthier au MR

 Ambiance particulière au MR avec deux candidates bourgmestres

Les libéraux de la liste MR-IC n'entendent pas ouvrir leur majorité absolue. © René Breny

Le suspense est mince voire inexistant à Lasne. Le MR est sur du velours pour les élections communales. Dix-sept sièges sur vingt-trois lors de cette législature. Rien ne devrait donc faire vaciller cette majorité absolue, en place depuis trente ans.

Une échevine libérale a heureusement décidé de pimenter la campagne électorale. Laurence Rotthier (MR), fille de l’ancien bourgmestre Thierry, ambitionne cette fois le mayorat. Pour être poli, disons qu’elle ne partage plus les vues de l’actuelle bourgmestre Brigitte Defalque.

« Je brigue clairement ce mandat, clame Laurence Rotthier, qui occupera la dernière place sur la liste, histoire de bien marquer sa différence avec le haut de la liste. Il y a donc aujourd’hui deux candidates bourgmestres. C’est une bonne chose pour les Lasnois : ils auront une alternative. Je veux notamment proposer une vision à long terme pour Lasne. Que l’on ait un planning concret des actions à réaliser lors de la législature et non devoir s’interroger chaque année sur les actions à mener. Je ferai une grosse campagne de terrain. »

Le président du CPAS, Pierre Mévisse, par ailleurs neveu de Brigitte Defalque, la soutient et occupera l’avant-dernière place. Le duo affirme qu’une dizaine de candidats partagent leurs vues.

Bref, nul besoin d’être un grand suiveur pour voir que l’ambiance est tendue entre candidats. La tension devrait encore grimper de quelques crans dans les prochaines semaines.

« C’est une situation particulière qui n’est pas vraiment agréable, fait remarquer Brigitte Defalque, qui emmènera la liste et briguera un troisième mandat consécutif. Avoir deux candidates déclarées sur une même liste n’est pas courant. Ce ne sera pas aisé à gérer. »

Pour le reste, Alain Gillis occupera la seconde place mais ne rempilera pas comme échevin des Travaux, pour cause d’incompatibilité avec son statut de directeur de l’Intercommunale des eaux du centre du Brabant wallon. Son successeur n’a pas été trouvé. Les échevins Françoise Cottin, Frédéric Dagniau et Carine Bia-Lagrange rempilent. Parmi les conseillers sortants, on retrouve l’inusable Roger Mataigne, Colette Legraive, Mike Antoine, Michel Dehaye, Serge Demeure et Christian Daufresne.

Dix nouvelles têtes figurent sur la liste, dont quelques jeunes comme Cécilia Vermeulen, Sandrine Nolet de Brauwere, Aurélie Agneessens et Cédric Gillis. Alors que Chantal Pirlot de Corbion, Olivier Theunissen, Sylvianne Labis, Julie Peeters, David Niechcicki et Alain Limauge tenteront également d’obtenir l’un des nombreux sièges de conseiller.

Xavier ATTOUT
Cette entrée a été publiée dans Lasne, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>