Villers-la-Ville : le MR vise à nouveau la majorité absolue

Pour le bourgmestre Emmanuel Burton, tête de liste MR, la majorité absolue, c'est « jouable ». © René Breny

A l’heure de lancer la campagne, le bourgmestre Emmanuel Burton se dit serein. Non seulement sa liste est complète et pratiquement tous les élus actuels sont prêts à rempiler, mais le collège peut aussi se prévaloir d’un bilan assez impressionnant.

Des dossiers qui avaient été lancés lors des législatures précédentes, rappelleront sans doute les partis de l’opposition. Mais justement, l’actuelle majorité MR-PS en a débloqué plus d’un qui semblaient ne jamais pouvoir être concrétisés. L’exemple le plus flagrant est le centre sportif, qui sera inauguré à la rentrée après plus de vingt ans d’attente.

Mais il y a aussi le parc à conteneurs qui est opérationnel depuis l’an dernier à Tilly, le terrain synthétique pour les footballeurs de Villers, la création d’une bibliothèque, le poste avancé des pompiers qui va lui aussi être mis en fonction dans quelques mois, le plan d’égouttage dont les travaux ont spectaculairement avancé, l’adhésion au contrat de rivière avec toutes les actions qui s’y attachent, la création d’une banque alimentaire au niveau communal, la création de parkings à Marbais et à Villers…

En comparant bilan et promesses, Emmanuel Burton pointe quelques différences tout de même. Comme le lancement du plan communal de développement rural qui n’est pas abandonné mais auquel la majorité a finalement préféré l’élaboration d’un schéma de structure. L’installation de caméras de sécurité, elle, se fera par étape : d’autres communes de la zone de police Orne-Thyle ont essuyé les plâtres de la technologie.

La création d’une nouvelle crèche communale manque encore à l’appel. « Deux crèches privées ont été créées et nous étions face à un dilemme, explique le maïeur. Les listes d’attente ne sont pour l’instant pas si importantes, et nous estimons que notre vocation n’est pas d’entrer en concurrence avec les particuliers… »

Avec un tel bilan et une équipe qui a bien fonctionné, le MR repart donc avec les mêmes : Emmanuel Burton, qui tirera la liste, sera suivi des échevins Anne-Michèle Pierard, Philippe Van Hollebeke et Jean-Paul Labar. La présidente du CPAS, Nadine Mathy, prendra la dernière position.

Objectif : maintenir la majorité absolue – « c’est plus que jouable » – avant de penser à d’éventuelles alliances susceptibles d’apporter des relais dans les autres niveaux de pouvoir.

Vincent FIFI
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, toutes les communes, Villers-la-Ville. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>