Ottignies-Louvain-la-Neuve : l’Avenir, le nouveau nom de la liste du groupe ICH

 Deux tiers de nouveaux candidats pour un souffle nouveau

Le groupe L'Avenir (tendance CDH) visera une seconde législature au pouvoir avec Ecolo et le PS.

Le groupe ICH (Intérêt communaux-CDH), dans la majorité avec Ecolo et le PS depuis 2006, a décidé de se donner un peu d’air frais.

Un vent nouveau qui a amené de nombreuses nouvelles têtes (21 sur 31 !) sur une liste qui a également changé de nom. L’Avenir sera « le changement dans la continuité », annonce la tête de liste Cedric du Monceau. La continuité se traduit par la politique à mener et par la signature d’un nouvel accord préélectoral avec ses partenaires actuels. Un accord critiqué en interne par les jeunes mais qui est justifié par les ainés « car la diversité de la ville fait que l’on ne peut la couvrir entièrement. D’où l’@lliance citoyenne », précise l’échevin de l’Urbanisme.

Le changement, ce sont 21 nouveaux candidats. Dont huit de moins de 35 ans. La liste se veut d’ouverture. Moins de 50 % des candidats ont leur carte du CDH. Deux places sont encore vacantes. Elles sont réservées à des femmes. « Nous avons souhaité impulser un souffle nouveau mais ce n’est pas pour cela que les élus étaient à bout de souffle !, sourit la présidente du CPAS, Jeanne-Marie Oleffe. Notre intention est double notre score ! »

ICH comptait cinq élus au conseil communal. Tous rempilent. Derrière Cédric Du Monceau, on retrouvera Jeanne-Marie Oleffe et l’échevin Benoit Jacob.

Pour le reste, l’ordre de la liste n’est pas encore arrêté. On sait seulement que les conseillères communales Monique Misenga et Marie-Pierre Lewalle poursuivent l’aventure. Parmi les nouvelles têtes, pointons l’afflux de Jeunes CDH dont son président Sébastien Dekeyser, qui s’est fait connaître par sa proposition (controversée) de créer un échevinat des Affaires étudiantes. Michael Gaux, Jérémy Malengreau, Emilie Vermeiren, Delphine Lepour, Vincent Courbet, Isabelle Marchal et Alexandre Roobrouck représentent la jeune génération qui doit amener des idées nouvelles. Une quinzaine d’autres noms font leurs premiers pas en politique.

Une justice de paix à OLLN

Au niveau du programme, neuf priorités ont été déterminées. Avec un accent particulier pour la mobilité (dont le plan vélo), l’aménagement du territoire et le logement. « Le MR raconte qu’il ne faut rien changer et ne rien construire, s’étonne Jeanne Marie Oleffe. Je m’inscris en faux par rapport à cette politique. Il faut justement construire des logements publics pour permettre à ceux qui ont moins de moyens de pouvoir rester dans notre commune. » Parmi les propositions que l’Avenir classe dans la catégorie « rêve «, pointons notamment la création d’une monnaie locale, l’installation d’une justice de paix et d’un tribunal de commerce ou la construction du nouveau théâtre Jean Vilar.

Xavier ATTOUT
Cette entrée a été publiée dans Ottignies-Louvain-la-Neuve, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>