Wavre : la majorité libérale présente son bilan

Bilan et perspectives pour la Liste du Bourgmestre

L'embellissement des rues et de l'espace public en général est une réussite de la majorité. © René Breny

Objectivement, la majorité a un très bon bilan. Nous avons fait tout ce que nous avions annoncé. » Le bourgmestre Charles Michel (MR) a le sourire en faisant défiler les pages de la brochure qu’il enverra d’ici la fin de la semaine aux Wavriens. La majorité y tire le bilan de la législature écoulée. Elle estime que 90 % du programme a été réalisé ou engagé. 69 millions d’euros ont été investis en six ans. Et ce, sans plomber les caisses communales puisque le taux d’endettement est extrêmement bas (9 euros par habitant) et que Wavre est la deuxième commune wallonne où les taxes sont les moins élevées.

Pour le reste, la cité du Maca a tourné la page Charles Aubecq et a fini de ronronner. Des investissements ont été réalisés dans tous les domaines.

Un accent particulier a été mis sur l’embellissement des rues (propreté, fleurissement, trottoirs, bulles à verre enterrées) et la dynamisation du centre-ville. « L’attractivité commerciale a été renforcée, explique Charles Michel. La rénovation de la Galerie des Carmes et le projet qui mêle logements et commerces aux Carabiniers permettront d’attirer des locomotives au niveau commercial. Nous gardons aussi à l’œil notre guide “Wavre 2030” qui modifiera à long terme notre ville. » Ajoutons que toute une série d’initiatives telles que « Wavre au cœur de l’été », le festival Wacolor, le Jardin urbain ou encore les Macaminimes ont permis de renforcer la convivialité.

Rayon mobilité, plusieurs points noirs ont été sécurisés tels que le carrefour de la Wastinne, la sortie 6 de la E411 ou encore le rond-point du Decathlon. Pour la petite enfance, une cinquantaine de places sont en train d’être créées dans les crèches de Wavre et de Limal. Les seniors ont été gâtés : 24 millions investis dans la nouvelle maison de repos de la Closière. Par ailleurs, sept des neuf implantations scolaires ont été rénovées et des chèques-sport permettent désormais de diminuer la facture de 60 euros pour les jeunes de 6 à 17 ans inscrits dans un club sportif.

Enfin, la grande fierté de la législature est la concrétisation du dossier du hall culturel qui sera construit sur le site du roller skate. Le chantier débutera en janvier. La bibliothèque communale y déménagera. « Tout n’a pas été parfait, conclut Charles Michel. Notamment en matière de réaménagement des sentiers. C’est pour cela que la majorité veut rempiler ! »

La piscine

Durant toute la législature, Charles Michel a remballé à chaque fois les suggestions de l’opposition de créer une piscine à Wavre. « Trop cher, pas rentable pour une seule commune », clamait le maïeur. Et que retrouve-t-on dans le programme de la Liste du Bourgmestre ? L’érection d’une piscine ! Deux sites sont envisagés : le roller skate et le centre sportif.

« La piscine du Blocry n’est plus suffisante pour le centre du Brabant wallon, analyse Charles Michel, qui, avec cette proposition, coupe l’herbe sous le pied de l’opposition. J’ai toujours été favorable à une piscine mais dans un cadre financier maîtrisé. Le hall culturel était l’objectif de cette législature. Nous l’avons bouclé. Nous pouvons maintenant nous atteler à un autre grand projet. » Précisons qu’il ne s’agira pas d’un bassin olympique.

Xavier ATTOUT
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, toutes les communes, Wavre. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>