Incourt : Ecolo vise au moins trois sièges

Luc Verstappen est depuis 12 ans au conseil communal.© René Breny

Un conseiller sur quinze. Telle est la situation du groupe Ecolo au sein du conseil communal d’Incourt. Un vert solitaire, qui n’est autre que Luc Verstappen depuis maintenant près de douze ans et qui doit assumer le rôle d’unique opposition face au tout puissant EPI (Ensemble pour Incourt) du bourgmestre Léon Walry.

« Rien de tel qu’une opposition renforcée et constructive pour restaurer et veiller au maintien de bonnes pratiques dans la gestion de la commune », estime la locale Ecolo qui visera donc un minimum de trois sièges lors des élections du 14 octobre.

« Nous voulons être assez nombreux pour nous faire entendre dans les assemblées communales (conseil, commissions…), pour conserver une force d’esprit et une capacité d’analyse des dossiers… », ajoute la section incourtoise.

Pour parvenir à concrétiser cet objectif, les verts compteront sur le leadership de Muriel Flamand. Cette habitante de Roux-Miroir sera suivie du Glimois Luc Verstappen et de la conseillère de CPAS (Centre public d’action sociale) Colette Prevost-Migeal. Deux jeunes de 24 ans pousseront la liste aux deux dernières places. A noter qu’il manque encore un nom, celui d’une candidate pour laquelle les pourparlers sont en cours.

Quant au programme, il est prêt mais ne devrait sortir qu’au mois de septembre. A dessein : les Ecolo incourtois ne veulent pas dévoiler leurs batteries trop tôt.

« Notre programme contient en effet des idées qu’EPI n’a pas, nous en sommes persuadés, déclare la tête de liste qui daigne cependant présenter les principes qui guident l’action du groupe. Nous voulons assurer la bonne gouvernance de la commune ; améliorer la consultation et la participation du citoyen ; et, enfin, travailler à des solutions durables pour toutes les questions se posant dans nos villages ruraux. »

Quatorze des quinze candidats connus

La liste : 1. Muriel Flamand. 2. Luc Verstappen. 3. Colette Prevost-Migeal. 4. Olivier Many. 5. Carole Crabbé. 6. Michel Dereau. 7. Marie Vanderveken. 8. Hervé Valton. 9. Geneviève Minne. 10. Michaël Pire. 11. Pascale Olivier. 12. Thierry Marres. 13. Candidate en pourparlers. 14. Samuël Lo Buglio. 15. Arnaud Smets.

Geoffroy  HERENS
Cette entrée a été publiée dans Incourt, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>