Mont-Saint-Guibert : l’’Union communale se déchire

Les libéraux en pleine désunion. Sous l’effet CDH ?

le bourgmestre Paul Jadoul emmène une nouvelle liste avec une coloration orange-bleue. © René Breny

Depuis des mois, l’Union communale (MR, PS et CDH), mise en place par Jean Moisse en 1976, n’en est plus que de façade à Mont-Saint-Guibert. Pas une semaine sans que des péripéties la secouent. Problème pour la tête de liste, un autre pour la composition du collège, une fausse vraie sortie du grand argentier, Charles Vandendries en juillet. Que de valses d’hésitations !

« Trop, c’est trop !, s’exclame le bourgmestre Paul Jadoul (CDH). Six mois que nous attendons un accord. J’ai longtemps espéré des avancées de la part de Gérard Jacques (MR), tête de liste. Sans résultat. Il n’aurait même pas prévenu ses troupes, tout en se passant de deux candidats, Adeline Grade et Nicolas Genard, nouveau motivé. Je ne pouvais accepter cela. Le 15 août, nous nous sommes réunis avec des gens du CDH et du MR… »

La décision était prise. Place à une nouvelle liste menée par Paul Jadoul et Sophie Dehaut (CDH), sans le PS et avec une coloration orange-bleue.

Outre le CDH dont Marie-Céline Chenoy, conseillère provinciale et qui sera 16e, la liste devrait comprendre les conseillers Albert Fabry, qui a encore retrouvé le goût de la politique, Adeline Grade, Charles Vandendries (17e), et, à confirmer, Françoise Duchâteau, ainsi que le nouveau venu, Nicolas Genard.

Christiane Marchal (MR) s’en étonne : « Nous étions pourtant d’accord pour un échevin par tendance et les trois autres en fonction des élections. Il est passé outre. Par opportunisme, la tête de liste ne lui étant pas dévolue ? Nous estimons avoir respecté ce qui avait été dit. Pas bon du tout pour la commune. Tant pis, nous présenterons une liste MR-PS soutenue par les instances, l’UC du début… »

Jean-Paul Wahl, président du MR provincial, accuse « le CDH d’avoir joué un double jeu peu reluisant. Que de prétextes pour retarder la signature ! Le MR soutient l’Union communale dans la continuité de l’action de menée par feu Jean-François Breuer. Si des membres du MR devaient figurer sur l’autre liste, ils ne pourraient s’en revendiquer. » Avant d’être exclus ?

Il semble avoir deux vérités du côté guibertin. L’électeur décidera. Car, une fois n’est pas coutume, la bataille électorale fera rage avec une liste Écolo – arbitre des élections ? –, et une autre du FDF.

Éric DAVAUX
Cette entrée a été publiée dans Mont-Saint-Guibert, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>