Braine-l’Alleud : « IB » au front avec trois « P »

Olivier Vanham, tête de liste © René Breny

On le sait depuis quelques mois, le CDH ne se présentera pas aux élections communales brainoises. Du moins pas en tant que tel : les Humanistes ont lancé un mouvement local qu’ils ont baptisé Intérêts brainois. On y retrouve, à part pratiquement égale, des personnalités étiquetées CDH et des citoyens connus pour leur ancrage dans la vie associative et sociale brainoise.

« Nous, on n’a pas mis de quota, sourit la tête de liste Olivier Vanham, faisant allusion à la liste commune MR-PS. Les Intérêts brainois, c’est une liste pluraliste, qui dépasse les clivages traditionnels. Notre projet est vraiment orienté vers les habitants. »

Le programme est articulé autour de trois « P » : participation, proximité et prévention. La participation est évidemment celle des citoyens, pour établir par exemple un master plan pour le centre-ville, ou définir ensemble le futur des villages. La prévention, ce sont des agents de quartier davantage présents mais aussi un soutien aux clubs sportifs et aux mouvements de jeunesse. Le volet proximité, lui, contient aussi bien l’aménagement d’espaces de vie conviviaux qu’une réflexion en matière de mobilité ou la volonté de proposer des logements vraiment accessibles.

Et ce dernier point est crucial pour IB : si comme ils l’espèrent, la liste du bourgmestre ne parvient pas à décrocher une majorité absolue, le logement constituera un préalable à toute discussion pour entrer dans une majorité. « La règle des 10 ares minimum pour une maison et 120 m2 minimum pour un appartement est un verrou qui doit sauter », précise Olivier Vanham.

Quant à la liste, on y retrouve Christine Huenens en 2e position derrière Olivier Vanham. Présidente de l’association de parents du Cardinal Mercier, elle figurait sur la liste CDH en 2006. Le conseiller Paul Maréchal prend la 3e place tandis que la conseillère Patricia Delcorde Meyer pousse la liste. On trouve à la sixième place Sylvie Deblander, qui se présentait en 2006 sur la liste du PS. Les Intérêts brainois ont aussi recruté Jean-Luc Isembaert, le patron du Shark dont les démêlés avec le collège pour l’obtention de sa patente ont créé des remous politiques.

La promesse d’une campagne agitée ? « Nous sommes prêts pour une confrontation de projets et d’idées. Nous espérons que les Brainois nous identifierons comme une alternative crédible et compétente. »

Vincent FIFI
Cette entrée a été publiée dans Braine-l'Alleud, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>