Grez-Doiceau : Audrey Martin emmène les verts

Audrey Martin © DR.

Ecolo sera le seul parti politique de Grez-Doiceau à afficher fièrement ses couleurs lors des prochaines communales, les autres groupes se présentant sur une liste pluraliste. Une fierté renforcée par sa participation à la majorité (deux élus) lors de cette législature. Une première. Avec un bilan encourageant.

 Nous avons initié une nouvelle dynamique, insiste l’échevine Audrey Martin qui enfilera le costume de tête de liste. La dimension de développement durable est désormais ancrée dans les mentalités. » Un regret, néanmoins, avec l’attelage avec l’Équipe et I.Com qui n’a pas été rose tous les jours. « Je regrette le manque de travail d’équipe, explique celle qui a remplacé Roland Van Severen à l’Urbanisme en cours de législature. J’aurais apprécié une ambiance plus constructive. »

Rayon bilan, Ecolo met en avant son travail en matière de création de pistes cyclables, de plan communal de développement rural, de plan communal de développement de la nature, de politique énergétique ou encore de participation citoyenne : « Cette politique du long terme était assez méconnue à Grez-Doiceau. » Quelques échecs néanmoins, tels que l’entretien des voiries, des sentiers ou des espaces verts : « Il est dommage que des projets gigantesques comme l’école de football aient pris beaucoup d’énergie au détriment du bien-être quotidien. Nous ne souhaitons pas nous diriger vers une politique de projets. »

Parmi les défis de la prochaine législature, les verts pointent le logement, la mise en œuvre du PCDR – déjà un programme complet à lui tout seul –, la construction d’une nouvelle maison de repos, la mise en place d’une politique des aînés ou encore l’amélioration et la création d’espaces verts.

Pour le reste, les vingt-trois noms de la liste sont connus. Derrière Audrey Martin, on retrouvera l’enseignant Dimitri Dewilde, l’employée Marie Smets et le chercheur de l’UCL Laurent Francis. Le conseiller sortant Erik Todts poussera la liste. Ecolo affirme aller les mains libres devant l’électeur. « Bien malin celui qui saurait prédire l’issue du scrutin grézien, estime Audrey Martin. Nous ne voulons pas être au pouvoir à tout prix. Nos idées sont plus importantes. Mais l’objectif est néanmoins de poursuivre notre dynamique, entourés de partenaires volontaires ! »

Xavier ATTOUT
Cette entrée a été publiée dans Grez-Doiceau, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>