Profondeville : le bulletin communal, une publicité électorale ?

Le bourgmestre Jean-Pierre Baily (MR) n'a pas l'impression d'avoir tenu des propos politiques dans le bulletin communal

Le député wallon Stéphane Hazée (Ecolo) vient d’adresser une question écrite au ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS), concernant le bulletin communal profondevillois distribué en août. En clair, les verts reprochent à plusieurs membres du collège MR-CDH de s’être trop mis en valeur photos à l’appui, de développer des considérations politiques ou de valoriser diverses activités locales. Bref, de faire de la publicité électorale en pleine période de campagne, dans une publication financée par la collectivité.

D’où la question du député : « Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous confirmer que cette dépense devra être imputée aux dépenses électorales des groupes et candidats concernés ? La période de prudence à laquelle vous avez sensibilisé les autorités locales n’impose-t-elle pas d’éviter une telle publication durant la période de campagne ? »

Ce n’est évidemment pas la première fois, en période électorale ou non, que la question de l’éventuelle politisation d’une publication telle qu’un bulletin communal se pose. On se souviendra, par exemple, que le sujet a suscité des débats très houleux à Andenne. Bien plus d’ailleurs que dans la Perle de la Meuse, réputée pour sa convivialité.

Il est également notable qu’à Profondeville, contrairement à bien d’autres communes, le bulletin communal est ouvert de longue date aux groupes de l’opposition qui disposent d’un espace au prorata du nombre de sièges détenus au conseil.

Reste que tout cela ne chatouille pas trop le mayeur Jean-Pierre Baily (MR) : « s’ils n’ont que cela à me reprocher…, glisse-t-il. C’est vrai que la mise en page n’a pas été modifiée pour ce numéro paru durant la campagne, et que des photos d’élus apparaissent. Personnellement, dans mon mot du bourgmestre, je n’ai pas l’impression d’avoir tenu des propos politiques. Maintenant, s’il faut payer de ma poche, bien que je me demande comment estimer ce coût, je payerai… »

Luc SCHARES
Cette entrée a été publiée dans Profondeville, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>