Namur : le CDH présente son programme

Cinq priorités, vingt idées concrètes

Le logement et la culture figurent parmi les priorités du bourgmestre CDH Maxime Prévot. © Belga

Quelles priorités, quels projets pour Namur pour les six prochaines années ? Mercredi, le CDH a dévoilé son programme en vue des élections communales du 14 octobre. Détaillé dans une brochure de 35 pages, il brasse les différentes thématiques de la politique communale. « Il s’agit d’un plan d’action crédible, en phase avec le vécu quotidien de nos habitants, articulant l’indispensable action de proximité d’un pouvoir local à la nécessaire ambition d’ouverture et de développement de la troisième ville de Wallonie », commente Maxime Prévot, bourgmestre sortant et tête de liste CDH.

Cinq axes prioritaires ont été définis. Le premier porte sur l’élaboration d’un plan logement pour lutter contre la précarité et permettre l’accès à un logement décent et financièrement accessible à tous. La création de 600 nouveaux logements divers (sociaux, d’insertion, pour famille nombreuse, etc.) via l’implication des acteurs associatifs, privés et publics en fait notamment partie. La culture est le deuxième axe prioritaire retenu par le CDH.

Son objectif ? Doter Namur d’une « véritable ambition culturelle propre ». La proximité et la préservation des zones rurales sont le troisième axe prioritaire du programme des humanistes. Le renfort du rôle de capitale de Wallonie et le maintien du respect à travers notamment la garantie d’une sécurité optimale sur tout le territoire communal constituent les deux dernières priorités du CDH.

« Des axes prioritaires qui se traduiront par des projets concrets », promettent les candidats CDH. Dans leur programme vingt d’entre eux sont détaillés. La création d’une liaison téléphérique vers la citadelle au départ de la place Maurice Servais, l’aménagement d’une « Croisette » le long de la Meuse avec un point Horeca permanent au grognon, la construction d’une salle polyvalente de spectacles, la mise en place d’un poste de police à la place du Vieux, la rénovation du théâtre de Verdure en sont quelques exemples.

Noëlle JORIS
Cette entrée a été publiée dans Namur, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>