Mettet : Eugène Remy (CDH) restera-t-il bourgmestre ?

A Mettet, on sait par expérience que les bourgmestres ne sont pas toujours ceux qu’on attendait. Dernier exemple en date : le scrutin de 2006 où Eugène Rémy (CDH), dernier sur la liste Icap (tendance humaniste), avait créé la surprise en devançant la tête de liste de quelques voix et en enfilant l’écharpe mayorale. Alors, lorsqu’il annonce que pour le scrutin de 2012, il se place à nouveau en queue de liste, personne n’oserait jurer qu’il ne volera pas une nouvelle fois la vedette à sa tête de liste Yves Delforge.

Du côté du MR, on espère rester dans la majorité. Mais force est de constater que le parti s’est quelque peu essoufflé suite à des querelles internes. Conséquence ? Un déçu du MR, André Gagliardi, a décidé de créer sa propre liste, « Gérer autrement ». De tendance libérale elle aussi, elle pourrait faire de l’ombre à la liste MR menée par Claude Boussifet.

Robert Joly, le populaire président du Bureau économique de la province de Namur, est aussi dans la bataille. Il mène la liste « Rops » (tendance PS) et est déterminé à faire partie de la majorité.

Les verts sont également toujours là. Leur objectif ? Passez de deux à au moins trois élus.

Une éventuelle nouvelle venue ? Une liste FDF. Une section locale est d’ores et déjà créée. Mais à ce jour, elle n’est pas encore parvenue à rassembler suffisamment de candidats.

Noëlle JORIS
Cette entrée a été publiée dans Mettet, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>