Brunehaut : l’échevin Philippe Picq démissionne

Impliqué dans un accident mortel, l’échevin PS Picq n’est plus candidat

Philippe Picq, échevin sortant et candidat sur la liste socialiste pour les prochaines élections communales à Brunehaut (Hainaut occidental), a démissionné de son poste et décidé de ne plus être candidat. L’homme devrait comparaître mardi matin devant le tribunal de police de Tournai pour répondre d’un accident dans lequel il était impliqué et qui a causé la mort d’un homme, en juin 2011 sur la RN 507 à hauteur de Bléharies. Un père de famille originaire de France avait été renversé par la voiture de l’échevin, lequel roulait sous influence de l’alcool. « Après avoir pris connaissance de l’intégralité des éléments du dossier d’accident de roulage dans lequel je suis impliqué, je suis convaincu de mon entière responsabilité et j’ai donc décidé de démissionner de ma fonction d’échevin de la commune de Brunehaut et de ne pas présenter ma candidature aux prochaines élections communales car j’estime en mon âme et conscience qu’un mandat politique, et la notoriété qui en découle, est incompatible avec la souffrance subie par la famille de la victime. Je reste en parfaite adéquation avec les instances de mon parti », a commenté l’intéressé via communiqué.

Belga

Cette entrée a été publiée dans Brunehaut. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>