Somme-Leuze : Willy Borsus va-t-il rafler la totalité des sièges ?

Le bourgmestre Willy Borsus veut s'inscrire dans la continuité de son action. Photo de P.-Y. Thienpont

Dans l’ensemble des compétitions électorales que constituent les théâtres communaux, il y a les courses à suspense et celles où les favoris partent avec deux ou trois longueurs d’avance. C’est peu dire que Somme-Leuze figure dans la deuxième catégorie. Au lendemain du scrutin de 2006, la liste de Willy Borsus (MR) décrochait 14 sièges sur 15 (il y en aura 17 cette fois). L’unique élu « non aligné », Alain Colin (CDH), a participé longtemps aux séances du conseil communal avant d’annoncer, voici quelques mois, qu’il ne se représenterait plus. 

D’ailleurs, il n’y aura cette année pas de liste portant l’estampille des démocrates humanistes. Aujourd’hui, on sait à quoi s’en tenir. Deux autres forces seront en présence : une liste d’ouverture et menée par un ancien conseiller provincial Écolo qui a fait dissidence, André Pierard. Celui-ci a rejoint le FDF. Il est même le président provincial namurois de la fédération de ce parti. Si, dès le départ, lui-même s’est affiché, il a voulu s’ouvrir à d’autres tendances autour de son projet. Et, comme bien d’autres dans des petites communes rurales, il a rencontré des difficultés pour trouver des troupes prêtes à s’investir. La troisième liste, elle, n’est pas une surprise. Comme voici 6 ans, Ecolo est candidat à une entrée au conseil communal. D’ailleurs, celle qui menait les troupes vertes en 2006, Noémi Wechseler – elle avait 18 ans à l’époque – pousse la liste actuelle. C’est Sabine Henin, une logopède de 39 ans établie à Sinsin, qui assure la tête de liste devant François Perniaux.

Le programme de Willy Borsus et des siens s’inscrit dans la continuité de l’action menée jusqu’ici. « Nous avons toujours misé sur la confiance et nous proposons à nouveau le contrat à la population en défendant des projets comme la rénovation de l’école de Noiseux, le plan de mobilité, le plan communal de développement de la nature, des aménagements de sécurité ou la création d’une troisième zone d’activité économique à Hogne. » Les autres groupes, eux, voudraient avoir l’occasion de faire entendre leur voix…

Luc SCHARES
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, Somme-Leuze, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>