Ganshoren : le choix Kompany sur le banc

Pierre Komapny, candidat à Ganshoren. Photo R. Marton

Entre un débat sur Télé Bruxelles et un match de Ligue des Champions au Real Madrid, Pierre Kompany, candidat bourgmestre à Ganshoren, a choisi : direction Madrid, où les débats footballistiques voyaient son fils Vincent évoluer avec Manchester City. L’absence de la tête de liste de ProGanshoren, remplacée par la numéro 2, Chantal de Saeger (ex-PS), a suscité un véritable tollé dans le chef des représentants des autres partis, qui ont menacé de boycotter le débat. L’actuelle bourgmestre de Ganshoren, Michèle Carthé (PS), entendait bien en découdre avec celui qui s’est ouvertement dressé sur sa route pour le mayorat. Le débat a finalement pu être enregistré ce mercredi matin et diffusé en soirée. Chantal de Saeger a essuyé l’ire des autres partis, singulièrement de la bourgmestre sortante. « Il s’agit d’un aveu d’incompétence alors que c’était l’occasion de démontrer sa capacité à débattre. Il croit qu’avec un nom, il peut y arriver. C’est inadmissible », s’étrangle Michèle Carthé. Du côté de ProGanshoren, on estime avoir été prévenu de la date du débat trop tardivement. Fabrice Grosfilley, directeur de TLB, acquiesce, mais précise que c’est la conséquence du règlement en vigueur : les listes invitées doivent être complètes, ce qui n’était pas le cas de ProGanshoren encore quelques jours avant le débat.

Corentin DI PRIMA
Cette entrée a été publiée dans Ganshoren, Région de Bruxelles-Capitale, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>