Courcelles : la candidate Hansenne n’est plus sur la trace du père

Elle sent qu’elle a plus en commun avec le MR qu’avec le PS. © C. Cardon.

Son père, Christian Hansenne a été l’un des hommes forts du PS courcellois durant plus de deux décennies. Avec dans les dernières années, suite aux affaires politico-judiciaires qui ont secoué la région de Charleroi, tout ce que cela sous-entend de suspicions de mauvaise gouvernance et de clientélisme. En 2006, après qu’il a raté le mayorat pour une poignée de voix, Sandra Hansenne, sa fille décide de prendre ses distances avec le parti socialiste au sein duquel elle militait. Six ans plus tard, elle figure sur la liste du MR. « Si j’ai quitté le PS en 2006, ce n’est pas suite à la défaite de mon père, jure-t-elle. Je ne suis pas là pour le venger par liste interposée. À l’époque, j’ai commencé à réfléchir sur mon engagement politique. »

Ainsi, elle dit avoir pris conscience qu’elle avait beaucoup plus en commun avec le MR qu’avec le PS. « Par exemple, je trouve que les gens sont trop assistés ». Et d’y aller d’un engagement : « Si je suis élue, je quitterai mon boulot d’employée communale à Courcelles pour siéger et tenter de faire avancer les choses. »

MATHIEU COLINET
Cette entrée a été publiée dans Courcelles, Région wallonne, toutes les communes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>