Beaumont : Charles Dupuis sera-t-il sanctionné par l’électeur ?

Le bourgmestre CDH de Beaumont,  qui est candidat à un sixième, mandat a été condamné en correctionnelle

Comment l’électeur sanctionnera-t-il le travail politique d’un bourgmestre CDH empêtré jusqu’au cou dans les affaires ? C’est la question centrale du scrutin communal du 14 octobre à Beaumont.

Sous cette mandature, les ennuis judiciaires se sont accumulés pour le bourgmestre Charles Dupuis : condamné en correctionnelle à une peine de prison de 18 mois avec sursis et à une amende de 13.750 euros pour avoir contribué à la création de décharges illégales – un jugement contre lequel il a interjeté appel –, il est aussi inculpé dans le dossier du hall sportif de Beaumont avec l’ex-ministre président wallon Jean-Claude Van Cauwenberghe (PS). Les dossiers de l’abattoir communal et de l’école de Strée sont deux autres casseroles qu’il traîne dans son sillage.

En 2006, Charles Dupuis avait réalisé le meilleur taux de pénétration du Hainaut : 1.489 voix de préférence, soit 33 % des suffrages de l’entité. Confirmé en tête de la liste Intérêts communaux indépendants, le mayeur de tendance CDH a jugé que rien ne pouvait l’empêcher de briguer son sixième mandat. Il ne retrouvera en tout cas sur sa route aucun des deux conseillers de l’opposition par lesquels ses problèmes sont arrivés : pour des raisons de santé, Claude Gillard, élu de la liste Vies, ne se représente plus. Marie-Claire Keuwez passe également son tour. « Je ne me sentais pas capable de remonter seule au créneau, sans lui. Je n’ai donc pas déposé la liste que nous avions constituée, indique cette ancienne membre du PS de Beaumont. Dommage. C’est un peu comme un étudiant qui n’aurait pas l’occasion de passer son examen : nous avons travaillé intensément pendant six ans, non pas contre le bourgmestre mais pour une gestion transparente et démocratique de notre commune. Mais l’électeur n’aura pas l’occasion de nous coter. »

Il n’en reste pas moins que la conseillère communale entend rester présente dans la vie politique. « En tant que citoyenne active, j’assisterai d’abord à toutes les séances du conseil, dit-elle, et j’y userai de mon droit d’interpellation pour demander des comptes. Mais surtout, dans l’immédiat, je compte appeler mes électeurs à soutenir le PS face aux autres formations qui n’ont pas su prendre leurs responsabilités. Au total, le score de Vies était de 600 voix. Si l’on y ajoute les 300 de la quatrième liste, nous ne sommes pas loin de mille. Ce report pourrait modifier complètement la donne au conseil communal. »

Didier ALBIN
Cette entrée a été publiée dans Beaumont, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>