Lessines : le PS renouvelé tente un coup de poker

Rien n’est simple à Lessines. En particulier en politique. Le dernier conseil communal rocambolesque fut l’exemple parfait d’une mandature où majorité et opposition se sont battues comme des chiffonniers autour souvent de question de personnes qui ont entravé le bon cheminement des dossiers. Tous les mandataires réclament donc du changement et même le PS, pourtant au pouvoir avec le MR, en a fait son fer de lance : « Je suis la seule tête de liste à ne pas avoir participé à un collège », lance fièrement Pascal Dehandschutter (PS). Il y a un an, c’est une révolution que l’homme a entamée au sein de son parti en parvenant à prendre la tête de liste à l’actuel bourgmestre Jean-Marie Degauque. Dégoûté, ce dernier (1.200 voix de préférence) ne figurera pas sur la liste qui s’est vue délestée de quelques poids lourds. « Mais nous avons bien compensé par des nouvelles têtes et notamment un médecin généraliste très populaire à Lessines. »

Reste que le PS (9 sièges en 2006) risque bien de perdre quelques voix et même un siège ou deux à Lessines, redistribuant les cartes sur l’échiquier politique. Ainsi, le MR (Ensemble – 6 sièges), au pouvoir depuis 2006, estime pouvoir gagner en popularité. « Grâce à l’unité affichée par le groupe tout au long de ces six ans, explique Line De Mecheleer. Mais aussi aux faiseurs de voix qui se trouvent sur notre liste. »

Dans l’opposition, le groupe CDH-Oser attend son heure. « Nous avons réalisé un travail de fond en six ans et nous croyons vraiment que cela va payer, estime Olivier Huysmans, président de section et cinquième candidat sur la liste. Nous pouvons franchement tabler sur le gain d’un ou deux sièges. » Si c’était le cas, Oser passerait de six sièges à 8 et mènerait effectivement les discussions. D’ailleurs, beaucoup de rumeurs font état d’une alliance déjà scellée avec le PS. « De l’intox », assure Olivier Huysmans.

Dehandschutter dit, lui, n’avoir aucune exclusive à part peut-être avec la quatrième liste en lice, celle alliant les Écolos à Libre, la liste de l’ancien bourgmestre André Masure que beaucoup estiment ingérable. « On se présente comme le seul parti capable d’apporter du renouveau à Lessines, estime pour sa part Dominique Pasture, secrétaire d’Ecolo-Libre. Ensemble, nos deux formations avaient virtuellement 5 sièges en 2006, nous espérons au moins en obtenir un de plus et entrer dans une majorité. » Pour cela, il faudrait tabler sur une alliance avec le MR et le CDH mais çà, ce n’est pas gagné !

Sandra DURIEUX
Cette entrée a été publiée dans Lessines, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>