Villers-la-Ville : pour une commune rurale…

Chaque parti le clame, le caractère rural de Villers-la-Ville est un atout qui doit être préservé. Tous d’accord ?

« Bien entendu, il est important de garder nos villages, concède la tête de liste URC, Jean-Pierre Brichart. Mais à Villers, il reste suffisamment de terrains pour construire. Si on n’arrive pas avec des buildings, ce n’est pas un problème ! Même un lotissement en zone à bâtir, ou des appartements comme à Tilly, ce n’est pas vraiment une menace. Quant au risque d’avoir des villages dortoirs, désolé mais c’est déjà le cas ! »

Pour le bourgmestre Emmanuel Burton (MR), préserver la ruralité villersoise, c’est notamment garder de grands espaces entre les villages. Mais il n’est pas non plus question de densifier l’habitat dans les centres : « Quand on habite dans un appartement, on ne connaît pas son voisin. Si on a un jardin, on taille sa haie, on va demander une échelle… La deuxième dimension de la ruralité, la plus menacée, c’est l’esprit des gens. C’est le soutien aux écoles de village, la participation aux fêtes… »

Côté PS, on craint aussi la spéculation immobilière et les propriétaires qui ont assez de moyens pour rénover des vieilles bâtisses et les scinder en appartements. Voire pour faire sortir de terre des ensembles immobiliers. Là, pour Jean-Luc Dalmeiren, la qualité de vie est menacée : « Les gabarits et la volumétrie des bâtiments doivent être définis dans le schéma de structure. On pourrait autoriser des immeubles de trois niveaux à des endroits bien précis, déjà très urbanisés. Mais partout ailleurs, il faut rendre cela impossible. Quant aux centres d’habitats préconisés par la Région wallonne, ils apparaissent inadaptés à notre commune. »

Gilles Wacquez (Écolo), lui, défend ces noyaux d’habitat pour Villers et Marbais : il y a des commerces, des voies de communication, c’est là qu’on peut prévoir davantage de logements. Y compris des appartements si cela permet aux jeunes de se loger.

Une position partagée par IDeal : Delphine Haulotte estime que les appartements ne sont pas une bonne idée en dehors de ces deux centres : « Ailleurs, il faut garder nos vrais villages, avec des villas. »

Vincent FIFI
Cette entrée a été publiée dans Région wallonne, toutes les communes, Villers-la-Ville. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>