La Louvière : Jacques Gobert ne respecte-t-il pas la parole de l’opposition ?

La tête de liste Ecolo, Muriel Hanot, accuse le bourgmestre socialiste de management dictatorial

Murielle Hanot estime que ni le citoyen ni l'opposition ne sont écoutés par le bourgmestre PS. Photo AVPRESS

Je n’ai aucun problème avec Ecolo. Mon problème, c’est Muriel Hanot. » « Je ne doute pas que les socialistes vont à nouveau remporter les élections à La Louvière. Par contre, je ne veux plus de Jacques Gobert comme bourgmestre. » Pas de doute, ces deux-là s’apprécient ! Encore plus depuis ce mercredi d’ailleurs. Car le groupe Ecolo de La Louvière a appris « qu’un procès-verbal d’infraction a été dressé par les services communaux contre le 7e candidat de sa liste, Didier Cremer, suite à la réalisation de “L’Oppressoir”, le détournement artistique et impertinent de la statue “ La Paix” réalisé le 1er septembre dans le cadre de la campagne Ras-le-Bol 2012. »

Le leitmotiv des écologistes louviérois au cours de cette campagne porte sur la confiscation du pouvoir. « Avant son départ, Willy Taminiaux avait fait un effort de transparence. Il avait amélioré la participation citoyenne et celle de l’opposition, reconnaît Muriel Hanot. Avec Jacques Gobert, tout est remis en cause. Il ne respecte pas la parole de l’opposition. Lors des conseils communaux, il impose le silence. Il limite le nombre de questions à deux par groupe. Ça a affecté la démocratie et pourri le débat. Et il fait la même chose avec les citoyens qu’il n’écoute pas. C’est du management dictatorial. »

Fort de sa majorité de plus de 40 %, le maïeur sourit des attaques Ecolo. « Jamais le pouvoir n’a été autant confié aux citoyens et à l’opposition, lance-t-il. Un peu partout, nous sommes considérés comme des précurseurs. Au cours du conseil communal, les Louviérois peuvent nous interpeller et prendre la parole. On ne trouve pas ça ailleurs. Depuis des années, tous les partis démocratiques ont un espace dans le journal communal. Les propos de Muriel Hanot ne sont donc que de la gesticulation politique. » Et le nombre de questions au conseil ? « Chaque conseiller pose autant de questions écrites qu’il veut. Les questions orales sont limitées. Heureusement car Muriel Hanot est la seule Ecolo à siéger et elle monopolise la parole. Elle indispose tout le conseil. »

Bref, ces deux-là ne régneront pas ensemble. Quoique. « Pourquoi pas ? S’il change de méthode… », ose la candidate Ecolo.

Frédéric DELEPIERRE
Cette entrée a été publiée dans La Louvière, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>