Lasne : l’aménagement du centre sera un enjeu majeur.

Une commune, un enjeu  :  la mobilité, clé de la réussite d’un aménagement

deux dossiers devraient faire grimper en flèche l'offre de logements dans le centre du vilalge. Photo René Breny.

Les deux dossiers n’en sont qu’à leurs balbutiements. Avant de rentrer leur demande de permis, les promoteurs devront patienter jusqu’en 2014 et la révision du plan particulier d’aménagement, un outil permettant de déterminer la manière d’urbaniser un site.

« L’aménagement du centre de Lasne sera un enjeu majeur de la prochaine législature, reconnaît la bourgmestre Brigitte Defalque (MR). Outre les deux grands projets, d’autres projets individuels sont également en cours. Il faudra s’atteler à les mener à bien, dans l’intérêt de tous. »

Tant que tous ces dossiers ne sont pas encore ficelés, le Renouveau lasnois souhaiterait que la commune en profite pour faire pression sur les promoteurs. « On évoque des logements d’un certain standing qui ont deux ou trois chambres, fait remarquer la tête de liste Philippe Andrianne. Il serait intéressant d’y prévoir un habitat diversifié, avec des logements intergénérationnels et des logements à loyer abordable qui permettent à des jeunes et des aînés de rester dans la commune. Cela passe par des impositions sur les gabarits. Enfin, on ne va pas refaire l’histoire, mais il est dommage que la commune n’ait pas su racheter il y a deux ans le site du TEC. Elle aurait eu la main sur tous les projets. »

Les interrogations sont par contre plus nombreuses sur la mobilité. La traversée du centre de Lasne aux heures de pointe est un calvaire depuis longtemps. L’idée d’un « ring », qui passe par la création d’une voirie à travers champs (de la rue de la Gendarmerie à La Tartine), semble écartée. Chaque groupe politique y va donc de son idée.

« Nous sommes contre la création d’une nouvelle voirie, précise Laurent Masson (Écolo). La solution la plus simple à court terme est de supprimer des places de parking devant la boulangerie et la pharmacie. Cela permettrait de fluidifier le trafic. Les trottoirs devraient aussi être élargis. »

D’abord une étude…

La piste envisagée par le Renouveau lasnois est dans la lignée de celle d’Écolo, avec quelques précisions : des limitations de stationnement à certaines heures de la journée. Un avis partagé par la liste socialiste Progrès.

« Pour notre part, nous pensons que l’idée que nous avions lancée en 2010 et qui avait été très bien reçue par les commerçants, à savoir un contournement du centre, doit continuer à être étudiée, espère Roland Zanasi, de l’Alternative libérale lasnoise. Ces deux sens uniques fluidifieraient le parking et créeraient des trottoirs plus larges et des pistes cyclables. Il faut oser. »

Enfin, ajoutons qu’il reste encore la possibilité de réaliser un contournement du centre par le biais d’une voirie qui traverserait l’ancien site du TEC. Mais la majorité a rassuré il y a quelques années les riverains, estimant que ce site avait une vocation résidentielle.

Le MR, justement, remettra les clés de cette décision entre les mains d’un bureau d’étude. « Nous n’avons aucune solution, précise Brigitte Defalque. Par une étude de mobilité spécifique au centre, différents scénarios seront étudiés. Les éventuels aménagements seront ensuite réalisés en concertation avec les commerçants et les riverains. Tout comme la suppression de quelques places de stationnement que nous pourrions envisager dans la rue de l’Église. Par ailleurs, un travail sur l’espace public, notamment en termes d’esthétique, sera réalisé. »

Xavier Attout
Cette entrée a été publiée dans Lasne, Région wallonne, toutes les communes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>