Anvers: : Bart De Wever en bonne voie, le Vlaams Belang s’effondre (128 bureaux sur 361)

Le patron des nationalistes flamands, Bart De
Wever, était en bonne voie, dimanche en début de soirée, d’enlever la ville d’Anvers.
Peu après 18h, sur base du tiers des bureaux de vote déjà
dépouillés (128 sur 361), la N-VA menait très nettement, avec 37,5% des suffrages, devant la liste municipale (sp.a-CD&V) menée par le bourgmestre sortant, Patrick Janssens, pointée à 29,1%.
Le Vlaams Belang, qui avait engrengé un tiers des voix dans la ville portuaire en 2006, chute à 10% à peine.
Les écologistes de Groen, emmené par la députée Meyrem Almaci et leur président de parti Wouter Van Besien, doublent leur score, avec 8% des voix.
La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, qui avait
spécialement emménagé à Anvers pour tenter d’y relancer l’Open Vld, manque totalement son pari.
Sa liste ne réalise que 5,5%, soit moins que le Parti des
Travailleurs de Belgique qui réalise une véritable percée, avec 7,9% des suffrages, vraisemblablement pris à liste du bourgmestre sortant.

Cette entrée a été publiée dans Anvers, Région flamande, toutes les communes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>