Charleroi : le FDF défend le changement

Le FDF se mouille sur fond de résignation citoyenne

Dominique Delescaille, Jean-Noël Gillard et d'autres candidats FDF font campagne sur le petit marché de Charleroi. Photo : AVPRESS

Madame, vous connaissez le FDF ? C’est un parti qui existe depuis environ cinquante ans à Bruxelles et qui, depuis un an, s’est implanté en Wallonie ». Affable, Henri Horny tend un carton électoral à une dame qui, libérant une de ses deux menottes de ses béquilles, le saisit d’un air dubitatif. « Ce qu’il faudrait, c’est que la Ville arrange les trottoirs pour les personnes handicapées », répond l’interlocutrice. « C’est dans notre programme et on va le défendre », renvoie la tête de liste des Fédéralistes Démocrates Francophones sur Charleroi.

Cela fait quatre heures déjà qu’un petit groupe de candidats amarante parcourt Charleroi. La journée a débuté à 7h, avec une distribution de tracts dans la salle des pas perdus de Charleroi Sud. « Les gens prennent le papier qu’on leur tend mais ils sont pressés », résume Jean-Noël Gillard, 7e sur la liste et benjamin de l’équipe, tout en assurant quelques contacts fructueux. Continuer la lecture

Publié dans Charleroi, Région wallonne, toutes les communes | Un commentaire

Wavre : une vision pour 2030

« Wavre 2030 », cela passera d'abord par la réalisation d'un hall polyvalent, à dimension culturelle.

Charles Michel l’imagine déjà, sa « bonne ville » de Wavre : conviviale, en partie piétonnière, avec une boucle de circulation pour permettre un centre où le commerce trouve sa place au même titre que le logement ou les parkings. « Une vision cohérente », assène-t-il avant de rassurer : « Il ne faudra cependant pas attendre 2030 pour que tout soit parfait. Cette vision comporte des actions à court, moyen et long terme ! »

Du commerce ? La Liste du bourgmestre que Charles Michel mène depuis six ans pense évidemment au réaménagement complet de la galerie des Carmes et du projet des Carabiniers et de la place des Fontaines, où le commerce trouvera sa place, au-dessus de parkings et en dessous d’espaces de logements : « Ce sera l’occasion de régler le problème des enseignes phares qui souhaitent toutes – les études en démontrent la nécessité – de s’installer dans le centre de Wavre, mais qui ne peuvent le réaliser aujourd’hui faute de surfaces commerciales suffisamment importantes. C’est d’ailleurs le côté paradoxal d’une ville où l’on compte quelques surfaces inoccupées. »

Du parking ? Le long du boulevard de l’Europe, ainsi que sous les commerces des Carabiniers. Des zones piétonnes ? De la place Bosch à la place Cardinal Mercier, grâce à la mise en place d’une liaison directe entre le boulevard de l’Europe et de la chaussée de Louvain, via la voie du Tram. De la convivialité ? Par la mise en valeur de la Dyle, avec une promenade tout au long. Continuer la lecture

Publié dans Wavre | Laisser un commentaire

Elections12 : 149 listes et 3.964 candidats en Région bruxelloise

Les électeurs bruxellois auront le choix entre 149 listes lors des élections communales du 14 octobre. La parité homme-femme est presque respectée avec 2.010 hommes contre 1.954 femmes.

Roger Milutin/Le Soir

Les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale présenteront 3.964 candidats répartis sur 149 listes lors des élections communales du 14 octobre, selon les statistiques de l’administration bruxelloise. Les électeurs de Bruxelles-Ville bénéficient du plus large éventail de choix: 13 listes et 339 candidats.

Sur l’ensemble des 149 listes bruxelloises, le nombre d’hommes est sensiblement supérieur au nombre de femmes – 2.010 contre 1.954. Les candidates ne sont majoritaires que dans la commune de Ganshoren – 50,35%. La parité est par ailleurs strictement respectée à Jette, avec 130 hommes et 130 femmes.
Bruxelles-Ville compte le plus grand nombre de listes (13) et de candidats (339). La commune de Koekelberg, par contre, ne propose que 83 candidats répartis sur 4 listes.
Un seul candidat figure sur la liste “Pirates” d’Evere, tout comme sur une des deux listes “Islam” déposées à Bruxelles et à Molenbeek-Saint-Jean.Comme elle l’avait annoncé, la N-VA sera présente dans dix communes avec ses 77 candidats. Le Vlaams Belang n’a par contre déposé que 6 listes, regroupant 95 candidats.
Le doyen des candidats de la Région de Bruxelles-Capitale a 92 ans tandis que le benjamin fêtera son 18ème anniversaire le jour des élections. Ils se présentent tous les deux dans la commune de Berchem-Sainte-Agathe.
(Belga)

Publié dans Région de Bruxelles-Capitale | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Sondage communales : pour régler les problèmes de mobilité sur Nivelles, qu’attendez-vous ?

Participez au sondage ! Continuer la lecture

Publié dans Nivelles | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Questions aux candidats : Marcel Neven

Question de Visric à Marcel Neven (bourgmestre de Visé) Continuer la lecture

Publié dans Visé | Marqué avec , | Laisser un commentaire

L’administration communale

Administration
communale

Continuer la lecture

Publié dans les fiches élections | Laisser un commentaire

Martelange : Un scrutin à nouveau serré

Martelange, une des communes les plus petites de la province de Luxembourg, mais non la plus passive. L’ambiance politique et électorale y est assez chaude depuis des années, et lors du dernier scrutin, on peut même dire qu’un blog avait dangereusement électrisé la campagne électorale entre les deux formations en présence. Jusqu’à aller au tribunal. C’est du passé.

En 2006, le score avait été plus serré (5-4) qu’en 2000 (6-3) pour le maïeur CDH Daniel Waty (Union Communale), dont les colistiers du collège se représentent tous. Sophie Mattern, ex-échevine et conseillère du CPAS, revient aussi devant les électeurs. Continuer la lecture

Publié dans Martelange, Région wallonne, toutes les communes | Laisser un commentaire

Jemeppe-sur-Sambre : Joseph Daussogne, indétrônable ?

Depuis 18 ans, la commune de Jemeppe-sur-Sambre est dans les mains du bourgmestre socialiste Joseph Daussogne. Et à 78 ans, l’homme est bien décidé à briguer un quatrième mandat. Il est bien décidé aussi à maintenir sa majorité absolue et pourquoi pas, à faire encore mieux qu’en 2006, en raflant plus de 14 sièges sur 25. Compte tenu de sa popularité, le défi ne semble pas impossible à relever.

Sauf si les quelques « casseroles » qu’il traîne derrière lui devaient influencer le vote. La saga du secrétaire communal non nommé, la gestion des déchets suite à l’incendie de la Sobeca, la légionellose à la piscine communale ayant entraîné la mort d’un homme et le malaise au sein de la police locale sont quelques-uns des dossiers de cette législature dont le bourgmestre sortant se serait bien passé. Continuer la lecture

Publié dans Jemeppe-sur-Sambre, Région wallonne, toutes les communes | Laisser un commentaire

Huy : avec sept listes, les jeux sont très ouverts

La nouvelle majorité pourrait être tripartite ?

Avec « Pour Huy », Anne-Marie Lizin fera-t-elle perdre des sièges au PS ?. Photo : Michel Tonneau

Les têtes de liste en lice à Huy n’ont que ce mot-là à la bouche : sta-bi-li-té. C’est sûr, la Cité mosane en a grand besoin… La législature qui s’achève a été plus que chahutée, voyant défiler 3 majorités, 3 bourgmestres, 5 présidents de CPAS. A quoi ressemblera le paysage politique de la Cité mosane au lendemain des élections ? Bien peu se risquent à faire des pronostics.

Entre 2006 et 2012, chaque parti a eu l’occasion de diriger la Ville en coalition avec le PS. Et aujourd’hui, tous se targuent d’avoir « un bon bilan » et de « mériter de rempiler ». Ce sera à l’électeur de décider. Et il aura le choix : en plus des quatre partis traditionnels – le CDH sous la bannière d’idHuy, trois autres listes ont été déposées. Le mouvement Pour Huy, mené par l’ex-bourgmestre Anne-Marie Lizin, bien décidée à décrocher la lune, le Parti populaire (PP) de Philippe Chansay-Wilmotte et le Groupement des progressistes sociaux (GPS), tiré par Charles Walo, un ancien militant socialiste. Continuer la lecture

Publié dans Huy, Région wallonne, toutes les communes | Laisser un commentaire

Quévy : Volant et Lecompte, deux jeunes challengers

Le leader de Générations Quévy, David Volant,  rêve de battre la liste PS de Florence Lecompte

David Volant est à la tête de la nouvelle liste Générations Quévy. Photo AVPRESS

Quévy, une commune où il fait bon vivre, selon le slogan qui fleurit sur les routes qui mènent à ses dix villages ruraux. Une commune de 7.906 âmes au 1er janvier 2012, où le PS – au pouvoir depuis 18 ans – et la liste d’intérêts communaux (Quévy Renouveau, MR-CDH sans le CDH depuis septembre 2008) sont habituellement au coude à coude. Dans ce tableau électoral, Ecolo a une fois de plus joué le rôle de balancier à la faveur du PS, en 2000. Un PS invaincu depuis trois mandatures et dont la tête est depuis 2006 Florence Lecompte. Cette licenciée en biologie médicale de 41 ans compte dans l’hémicycle communal un adversaire aux dents longues : David Volant, licencié en sciences politiques de 37 ans et secrétaire communal à Ecaussinnes qui a ainsi l’avantage de connaître les moindres arcanes de la législation communale et wallonne.

David Volant ose. Lorsque l’union MR-CDH de Quévy Renouveau a volé en éclats, une fois remerciés ses 4 conseillers CDH, il a assumé les responsabilités des 2/3 de la formation, a-t-il témoigné à l’époque. « Remercier le groupe CDH ? Nenni : nous avons conservé les conseillers CDH du CPAS ! » Exit Quévy Renouveau. Exempte de membres CDH, la liste d’intérêts communaux est baptisée Générations Quévy. David Volant y est tête de liste. C’est une première pour ce leader de l’opposition qui était 2e sur la liste QR en 2000 et qu’il poussait en 2006. Six des 19 colistiers sont conseillers communaux sortants. Continuer la lecture

Publié dans Quévy, Région wallonne, toutes les communes | Laisser un commentaire