Dionysos et Cali, sans trucage

L’un est au cœur de l’actualité avec L’espoir, qui paraît lundi. L’autre fait vibrer La mécanique du cœur depuis quelques semaines. Les deux ont mis leurs pulsations à l’unisson pour le nouvel album de Cali (interview dans le MAD du 30 janvier). Mathias de Dionysos y apparaît sur une bonne moitié des morceaux, tandis qu’Olivia Ruiz s’y prête à un duo avec le citoyen de Vernet-les-Bains “Je ne te reconnais plus”.

Depuis qu’on a appris que Cali opérait son retour avec un nouveau disque, l’idée de le convier à une session acoustique nous trottait dans la tête. Impossible de l’y déloger. L’occasion de s’assurer que Bruno Caliciuri est bien resté ce cheval fou qui carbure à l’instinct, à la parole donnée, à l’énergie rock’n roll, comme il aime à le montrer sur scène et sur les plateaux télé. Et puis, nommer son album “L’espoir”, c’était laisser pas mal de portes ouvertes.

cali.jpgRestait encore à trouver le prétexte, à créer l’occasion. Et traînait une vieille idée (tenace, là encore), celle de convier Dionysos à une session, client tout indiqué s’il en est, mais que l’organisation d’une journée promo mal fagotée à Bruxelles, en novembre dernier pour la sortie du magnifique “La mécanique du coeur”, avait rendue caduque. Les réunir donc. Eric Cantona s’en est chargé pour nous en organisant, les 18 et 19 janvier dernier, le “Rock’n Beach Soccer”, un événement festif mi-footballistique mi-musical, à Metz, au profit de la fondation Abbé Pierre. L’affiche du jour: Olivia Ruiz, le Cercle (nouveau projet de Richard Kolinka), Dani mais aussi Cali et Dionysos. En plein dans le mille. Et en route pour Metz, après avoir obtenu la promesse orale de Cali qu’il se prêterait au jeu, ainsi que l’assurance de pouvoir croiser Mathias Malzieu.

Dans les loges des Arènes de Metz, il n’y a plus de “journaliste du Soir”, ou de “chanteur vedette”, de “groupe à succès”. Juste un joyeux foutoir à deux heures de livrer un concert commun. Olivia Ruiz qui débarque de Paris, in extremis, Dani qui erre entre sa loge et la scène, plongée dans ses rêves. Cali qui court de gauche à droite pour honorer toutes les promesses faites. Et tous les membres de Dionysos, entassés dans le même espace de 20 mètres carrés. Quelque chose d’assez familial en somme. Une fois, deux fois, Bruno et Mathias croisent nos regards, qu’ils rassurent d’un geste complice. Un coup, c’est Cali qui hèle “allez, Mathias, on y va”. L’autre, c’est le leader de Dionysos qui prend le Perpignanais par le bras. “Ca va le faire“.

Ca le fait. Odeur de tabac, grand divan où tous étaient affalés. Olivia Ruiz hors-champ, qu’on convie sans insister. “Je le sens pas“. Et puis le moment de suspense absolu, celui où, tout en place, la mécanique du choeur est prête à se mettre en route. A froid, sans avoir répété le moindre morceau ensemble. Si ce n’est, on l’apprendra plus tard, qu’ils ont joué ensemble “Summertime blues” à Taratata. Première pièce du puzzle, que complètera “When The Saints Go Marchin’ In”, chanté sur le disque de ‘Dio’ en duo avec Arthur H. Merveilleuse énergie que celle qui anime la troupe, délicieusement bancale. Exactement ce qu’on en attendait. En mieux.

C. Pt

A lire aussi : Cali, poing levé, foulard au vent.

Le myspace de Cali

Le myspace de Dionysos.


commenter par facebook

23 commentaires

  1. Soupolait

    1 février 2008 à 20 h 03 min

    Cali + Dionysos = MERVEILLEUX.
    Merci Le Soir !!!!!
    Vous auriez dû m’inviter, comme vous l’avez fait pour Yael Naim. Aaaaaaaaaaahhhhhhhhh

  2. me

    4 février 2008 à 12 h 06 min

    personellement, je trouve Cali assez médiocre.
    il n’invente rien, en plus.
    Je viens de me revisionner l’intégrale de james brown, et ça m’a fait un choc tant l’intensité qu’il dégageait est forte.
    Ici, c’est un tout gros “bof”. je me demande si ça mérite vraiment toute cette couverture médiatique, je ne pense pas. Dyonisosrelève le niveau, certes mais…Cali? Vraiment?

    enfin, je ne vais pas polémiquer.
    C’est juste une réflexion en passant.

  3. absent friend

    4 février 2008 à 12 h 39 min

    Me
    Quelle clairvoyance: “c’est juste une réflexion en passant”. Heureusement que tu n’ambitionnes pas plus… Parce que, de toute façon, quoi qu’on fasse, il est trop tard pour que Le Soir puisse faire une session avec James Brown.

  4. me

    4 février 2008 à 13 h 03 min

    hahaha, oui, c’est bien dommage, pour la session james brown ;)
    je ne vois pas vraiment ce que t’essaye de me dire “absent friend”.
    quand je dis “réflexion en passant” c’est juste pour justement pour dire que je ne veux pas sdire “à mort cali”. j’exprime un avis,relativement pacifique, comme toi, comme les gens du Soir, etc…
    et la comparaison avec James Brown, c’est pour questionner l’intensité discutable et l’originalité discutable aussi de Cali qui me donne l’impression de pouvoir être remplacé au pied levé par pas mal d’autres.

    y en a qui cherche toujours la bagarre, non
    ;) ?

  5. DELAGAUSIE BIEN JEAN

    4 février 2008 à 13 h 44 min

    Je suis originaire de Perpignan comme Cali.
    A ses débuts j étais assez fier de lui.
    Mais aujourd’hui pour moi une forte baisse dans mon sondage.
    Il est inconsistant, pas de talent.Il braie comme les Chèvres des Aspres.
    De plus il se permet de faire de la politique.
    Ce qui aggrave son cas
    Quand on a du talent on sévit dans son domaine.
    Comme il nul ou presque en musique qu’il fasse de la politique au PS .C est mieux car en France le PS a besoin d’idées et de nouvelles têêêêêêêtes.

  6. Jared

    4 février 2008 à 13 h 54 min

    Me n’a pas tort, James Brown, paix à son âme, je ne vois pas qui, dans une salle de concert, pourrait le remplacer au pied levé. C’aurait été un défi amusant à l’époque.

    Cali, par contre…

    Cela me semble un pan nécessaire à la définition d’un artiste de talent. Ce qu’il fait doit pouvoir sortir suffisamment de l’ordinaire pour qu’on ne puisse imaginer faire pareil.

    De nos jours, je dirais que Jack White, par exemple, qui plonge de sa guitare à ses marimbas (je l’ai vu à Forest :-) ) rempli cette définition.

    C’est une expérience humaine à vivre (telle al visite des pyramides si l’on veut) que voir ce grand gaillard échevelé plongé d’un instrument à l’autre, son expression passant de celle du loup à celle de l’agneau (je pense à “the nurse” en fait) alors qu’il gratte des accords meurtriers pour, la seconde d’après, chantonner doucement d’une voix un peu effrayée accompagnée d’une petite mélodie aux marimbas.

    Mais il y a peu de gens comme Jack White (et encore moins comme Mr James), et pourtant tellement d’artistes aimés, respectés, « iconisés » et grassement payés. Trop de « yes man » dans les maisons de disques et les rubriques musicales, m’est avis.

    Bon, je suis bien obligé de dire « question de goûts pour Cali » mais je pense pourtant très fort que tout ne s’explique pas ainsi.

  7. absent friend

    4 février 2008 à 17 h 23 min

    Bonne nouvelle : revoilà jared.
    On apprend donc aujourd’hui ce qu’est un artiste de talent.
    On comprend par là que Cali n’en serait pas un, puisque Jared pense pouvoir faire la même chose que lui.
    De là, on déduit que Jared n’est pas un artiste de talent.
    Ce qui ne l’empeche pas, sans doute sans avoir écouté l’album de Cali, d’émettre des jugements péremptoires.
    A moins que Jared ne soit empressé
    - de télécharger le disque de Cali illégalement. (par amour de la musique)
    - d’acheter l’album paru ce matin (par amour de la musique), quoi que ne reconnaissant aucun talent à Cali.
    Finalement, elle est chouette cette discussion…

  8. washoo

    4 février 2008 à 17 h 47 min

    On dirait que jared s’est bien fait moucher sur ce coup là!!
    Dans tous ces “beaux” commentaires, je ne trouve rien sur Dionysos. Mathias sur cette session, s’en sort super bien, bien mieux que Cali, qui n’avait été sollicité apparemment que pour faire de la figuration, bah, pas grave, moi il me fait bien marrer, et il ne se prend pas au sérieux,….au contraire des Jared &co qui alimentent très (trop) souvent ces pages de commentaires

  9. Jared

    4 février 2008 à 18 h 13 min

    absent friend,

    j’ai une amie qui écoute Cali comme une dingue (est monté sur scène avec et tout le tralala)
    donc franchement, elle m’a fait beaucouuup écouté.
    et je ne trouve pas cela de grande qualité
    j’ai pas dit “moi je pense faire pareil que lui”
    j’ai dit “il pourrait être remplacé sans trop de difficulté”

    si mon avis posé te fait pleurer de rage, j’y peux rien.

    end of?

  10. Me

    4 février 2008 à 18 h 36 min

    ohlala, Absent Friend!!!

    ça va aller avec les règlements de compte personnels?!

    y a trois personnes qu’étaient pas trop “fan” de Cali, alors pourquoi te déchaîner sur Jared?
    Franchement, ça me dépasse, ton agressivité. …
    washoo, tu peux critiquer “jared and co” comme tu veux, je pense qu’il a fait un commentaire plutôt intéressant, et mùême si t’es pas d’accord, pas besoin de dénigrer les bloggeurs en bloc.

    Ca devient de la “private joke” sans aucun intérêt, de la “je me défoule contre ceux qui ont pas mon avis”.

    c’est puéril et bon pour le site du Nme.

    Merci de se concentrer plus sur le sujet (cali et dyonisos) que sur ceux qui le commentent.

    Me (unhappy with your comments)

  11. Le Soir

    4 février 2008 à 22 h 34 min

    Ben dis donc ça chauffe de nouveau ici. J’espère que ce n’est pas la session qui vous met dans cet état.
    Pourquoi s’énerver: si Me and Jared ont décidé de ne pas aimer Cali, c’est leur droit, après tout.
    Disons qu’ils n’y vont pas toujours avec subtilité, et que si on ne tenait compte que de leur opinion, on aurait déjà arrêté d’alimenter ce blog, de faire des sessions, d’aller jusque Metz pour mettre Cali et Dionysso dans la même pièce avec un ukulélé, qu’on arrêterait de pister les groupes qui sortiront des disques cette année-ci, qu’on arrêterait de se préparer pour la prochaine saison de festivals.
    Heureusement, on se dit qu’il y a aussi une majorité silencieuse qui accueille les choses avec bonne humeur. SOit, le but n’est pas de crucifier qui que ce soit.
    En allant plus loin, c’est vrai aussi que c’est ce type d’avis qui suscite la discussion, et que c’est là aussi un objectif que se donne le blog. Susciter la discussion. On prend des coups? Tant pis. On prend aussi des caresses, par ailleurs, donc pas de quoi s’en faire.
    Me, je dirais quand même un truc: tu as raison, ce n’est pas le lieu pour les conflits d’ego. En revanche, je ne crois pas que le titre du post était “Pour ou contre Cali?”.

    Et pour terminer, j’ajouterais que le bonhomme Cali et le comparse Mathias Malzieu ont été charmants pour le tournage de la session. Il aurait été plus évident pour eux de dire “non”. Et ils n’ont pas accepté pour “le plan promo”, en tout cas, j’ai la faiblesse de le croire.
    Donc, tu ne m’enlèveras pas le bonheur que j’ai eu à la faire, cette session. Ce qui ne veut pas dire qu’on compte s’arrêter là. Et que “the sky” étant “the limit”, on ne relèvera pas d’autre défi. Tu as des suggestions?
    (Non, Neil Young, pas possible, déjà demandé. James Brown non plus ;-) )

  12. Me

    4 février 2008 à 23 h 05 min

    hello,

    je ne voulais pas dénigrer l’intention de faire une session ukulélé, je dois avouer
    que j’ai adoré celle de Herman Dune, et celle des Blood Arm ;) (je l’ai d’ailleurs écrit, je sui parfois très positif aussi)

    et non, c’était pas “pour ou contre cali” mais bon, Cali, ça m’étonnait un peu. mais j’ai jamais dit qu’il faisait ça pour le fric. Ni que faire des sessions ukulélé étaient une bête idée.

    vous remarquerez d’ailleurs que je ne suis pas entré dans le débat radiohead( car cela ne me disait rien), donc, faudrait pas non plu dire que je suis toujours négatif. J’ai déjà mis plein de commentaires positifs et enthousiasthes sur arcade fire, cold war kids, paul robeson, dirty pretty things, james brown etc etc etc.

    des suggestions? euuuh…

    richard aschcroft en session please, avec “the drugs don’t work”!
    je viens de le ré-écouter et vraiment…
    “all this talk of getting old, it’s getting me down my love, like a cat in a bag, waiting to drown…”

    tout ça avec un visage qui appelle la caméra même en lunettes noirs, un charisme qui ne s’encombre pas de se vouloir rebelle, et une classe…..
    Richard Ascoft : toujours copié, jamais égalé.

    ou sinon, j’aimerais assez revoir The Others..
    The Earlies…
    Demandez toujours à Tom Waits, ou aux Moldy Peaches (eh ouis, ils rejouent ensemble, ça ça vaut une news)ou, je sais pas, Maximo Park, ça pourrait être bien, ou les cold war kids, ou…enfin, je vais pas vous faire ma liste d’artistes préférés, lol

    ah si, une idée : Anthony and The Johnsons : ça serait interessant de voir comment il mêle sa voix très “opéra” à l’ukulélé…

    enfin…il y en a plein d’autres. vous pouvez encore tenir sur ce principe quelques années, je crois ;)

  13. Me

    4 février 2008 à 23 h 15 min

    et à celui (washoo?) qui me disait que je me prenais au sérieux, non, pas moi, pas moi. la musique, oui.

  14. Le Soir

    4 février 2008 à 23 h 20 min

    the earlies, pas impossible. Même plutot facile dès qu’ils repassent par ici.
    TOm Waits, on va oublier. Nick Cave, pareil (quoi qu’il était à Bruxelles aujourd’hui pour parler de son novueau disque.
    Maximo Park, ça avait déjà failli l’été dernier en juillet. Cold War Kids, j’ai dû déjà demander quinze fois. TOujours non. Pas amis du ukulélé, sans doute.
    Antony and The Johnsons. A voir…
    En fait, oui, on a le choix…
    Reste à concrétiser tout ça.
    Mais très honnêtement maintenant : il y a un an (quand j’ai eu l’idée de les faire), si on m’avait dit qu’on aurait fait 30 sessions ukulélé, je ne l’aurais pas cru. Alors, maintenant, rien n’est plus impossible.
    Sauf Neil Young, donc.

  15. Me

    4 février 2008 à 23 h 48 min

    tom et nick récalcitrants? tss-tss! bien essayé quand même.

    et the others? moi j’ai trouvé qu’avec the coral, ils exprimaient vraiment quelque chose d’à la fois triste et d’éternellement jeune.

    et dirty pretty things? carl barat a prouvé avec ses sessions rolling stones qu’il savait vraiment faire tout ce qu’il voulait avec une guitare et sa voix (prévoyer quand même trois paquets de mouchoirs, parce que c’est du noir, du dépressif, du désespéré)

    et les yeah yeah yeahs? j’ai entendu karen o chanter “maps” sur mtv a capella, c’était très beau.

    adam green avec kimya, ou sans, ou le contraire…
    animal collective, haha, ce serait funny.

    enfin, je suppose que ça dépend très fort de qui passe dans nos contrée reculées ;)

    comme les two gallants passent beaucoup ça devrait être possible… les 1990s (l’ancien groupe du gars des franz ferdinand, vraiment génial au pukkel)…devendra banhart…PATRICK WOLF (haaa la bonne idée)…the go team…jack white (nooon impossible a mon avis)…cat power (elle est mieux sobre que orchestrée, nettement mieux pour moi)

    et j’insiste, richard ashcroft est vraiment quelqu’un que je trouve admirable et qu’il serait bon de voir avec un ukulélé (garderait§il sa morgue légendaire?).

    j’oublie donc james brown, bob dylan, nina simone elliott smith, john lee hooker (le pro de l’accmpagnement sobre et implacable)

    …enfin, des suggestions en vrac! vu que c’est vrai que ces sessions ukulélés fonctionnent fort bien, bravo, bonne idée.

    Me (qui ne sait décidément pas se résumer ;) )

  16. Jared

    5 février 2008 à 18 h 35 min

    J’aimais bien la session d’Herman Düne.

    Si j’étais vous, je demanderais encore aux Cold War Kids (je soutiendrais ce groupe toute ma vie, vomme l’ont fait certains fans des Stones, héhé) et sinon…

    Dirty Pretty things, Animal Collective, The Islands (au Bota bientôt), Arcade Fire, Bat for Lashes (ce n’est pas mal), Clap your hands say yeah, Wolfmother, Kimya Dawson et Adam green (bonne idée Me; ils traînent à se remttre aux Moldy? Ne leur laissons pas ce choix;-)), Jack White, et bien sûr The Brian Jonestown Massacre (d’ailleurs c’est un vrai plaisir de parler avec les gens de ce groupe, ils ont bcp à dire)…

    Tout ça, ce serait pas mal… qu’en pensez-vous? possible?

  17. Jared

    5 février 2008 à 18 h 36 min

    et Fifty en accoustique, je suis sûr que ce serait à tomber

  18. Denver

    6 février 2008 à 7 h 43 min

    Ca va me manquer, un concert de Dionysos ça ne se rate pas normalement, mais là je peux pratiquement mettre ma main à couper qu’ils ne viendront pas à Denver au Colorado. Je vais me consoler en alllant voir Joe Jackson alors. Enfin bon on a eu la chance de voir Lenny Kravitz il y a deux semaines avan que son album ne sorte. D’ailleurs il sort aujourd’hui.
    Bien le bonjour des montagnes.

  19. Jared

    11 février 2008 à 0 h 23 min

    Mon Dieu!
    Qui d’autre a vu Cali dans une émission où il arrache les notes d’un commentateur qui fait une critique sur son disque?
    C’est plus qu’effrayant. Carrément… humiliant pour lui! Le commentateur de son disque lui a d’ailleurs fait remarquer “quand quelqu’un encense votre disque sans l’avoir écouté, vous ne traversez pas le plateau pour lui arracher ses notes” et Cali de répondre “non, je l’embrasse”. Effarant °-°

  20. Pingback: Streets, Soldout, Tellier confirment aux Ardentes : frontstage

  21. James

    24 avril 2008 à 22 h 27 min

    J’aimais bien Dionysos, sympas en plus. En fr, coxxinelle etc, y avait un truc. Et puis là, qu’est ce que le chant est devenu maniéré. J’aime plus trop du tout. Mais c’est pas grave. Bonne journée à tous.

  22. Pingback: Julien Doré en ukulélé session | frontstage

  23. Aude

    8 juillet 2008 à 12 h 05 min

    aaaah Cali et Dio… Une longue histoire d’amour, Cali avait déjà interprété “La métamorphose de Mister Chat” sur un des maxi de Dionysos … La superbe reprise de “Summertimes Blues” d’Eddy Cochran avit tout explosé lors de la session de Taratata avec en prime la femme chocolat, Olivia Ruiz mais cette façon est tellement géniale! Stefan au ukulélé et le reste de la petite troupe dionysiaque en choeur avec Cali…

    Tout ce que les fans, comme moi, espère, c’est que un futur duo studio sorte un jour… Peut-être au prochain album des Dionysos ? En attendant, rendez-vous aux Ardentes à Liège pour déglinguer la Mécanique de votre Coeur avec eux, le 13 juillet…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>