Arid, dans son plus simple appareil

 On aurait envie d’écrire que pour certains, l’endroit-même de l’enregistrement avait toute son importance, que la dimension visuelle qu’on pouvait y associer entraient pour beaucoup dans la qualité du produit “final” qu’on pourrait proposer dans ces “Tribute to R.E.M.”. La plupart des groupes nous ont donné rendez-vous qui dans leur local de répétition , qui dans un studio d’enregistrement , qui encore au Musée des Instruments de Musique .

Les photos de la session

Pas de tout ça, ou moins que ça avec Arid. Calé entre deux séances acoustiques, l’enregistrement de cette session Tribute n’a pas eu d’autre choix que de se faire dans un bureau chez RTL. Lieu des plus quelconques pour s’y lover et capter la reprise d’un des plus sombres morceaux, et l’un des plus connus, de R.E.M. Mais voilà, avec Jasper Steverlink et David Du Pré, il faut bien se résoudre à reconnaître que plus rien n’a d’importance dès que le groupe se met en branle et que Jasper entonne les premières mesures d’”Everybody Hurts”. Pas besoin alors d’autre chose pour animer l’instant que cette voix qu’on se surprend encore à trouver magnifique, dix ans après “Little Things Of Venom”, premier album d’Arid.

Il s’est écoulé cinq ans depuis le dernier disque d’Arid, All Is Quiet Now. Un peu moins depuis que le chanteur a ouvert une parenthèse en solo avec un album de reprises. Paru au début de l’année, All things come in waves fait le pari plutôt audacieux de justement ne pas tout miser sur la voix acrobatique de Steverlinck. Pari réussi et qui commence à payer aussi au Sud du Pays, où Arid remplit de plus en plus facilement les salles.

REM? Un groupe que le chanteur apprécie, sans avoir forcément tous leurs albums; “Automatic For The People” évidemment, pour son spleen vénéneux. Mais encore “Around The Sun”. “Ce que j’aime chez Michaêl Stipe, c’est surtout sa manière d’écrire, qui est unique, qui parvient chaque fois à faire autre chose qu’être une histoire, mais une suite de mots plutôt impressionniste”, explique Jasper, dans son plus beau français.

Et manière de joindre le geste…à la parole, le groupe nous a d’ailleurs offert une version acoustique de “Words “, son plutôt réussi single.

C.Pt

Arid en concert :
20 mars 2008 20:00
ARID@Depot Leuven
21 mars 2008 20:00
ARID@MELKWEG Amsterdam
22 mars 2008 20:00
ARID@ROCKSAAL Oostende
26 mars 2008 20:00
ARID@VERA Groningen
27 mars 2008 20:00
ARID@MEZZ Breda
28 mars 2008 20:00
ARID@CCRMAGRITTE – SOLD OUT! Lessines
4 avr. 2008 20:00
ARID@INCROCK JODOIGNE
5 avr. 2008 20:00
ARID@BELZIK FESTIVAL Herve
11 avr. 2008 20:00
ARID@SALLE ST-URSMER BINCHE
3 mai 2008 20:00
ARID@PACROCK Pont-à-Celles
Album : “All Things Come In Wave”

 


commenter par facebook

3 commentaires

  1. stef

    22 mars 2008 à 16 h 28 min

    Très belle reprise ! Tout comme celle d’Arker !
    Félicitations au Soir pour ce projet, une bonne idée :-)

  2. fred

    23 mars 2008 à 9 h 11 min

    Magnifique,tt simplement.Bravo,Jasper et David

  3. Françoise

    6 avril 2008 à 15 h 01 min

    Magnifique! quelle voix Jaspers!

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>