Massilia a mis Titan par terre

D’habitude, au concert, on saute, on bouge dans tous les sens, on se trémousse ou on danse, tout simplement. Eh bien, avec le Massilia Sound System, en plus de faire tout ça, en occitant dans le move bien sûr, eh bien donc, avec Massilia, on se met aussi par terre.

 D’abord assis puis à plat-ventre puis finalement, on saute comme un seul homme, une seule femme, un seul enfant pour un hymne à la mixité sous la toile de Titan. Une musique pour les Flamands et les Francophones, les Wallons et les Occitants. Une musique pour tout le monde, pour tous ceux qui n’ont pas qu’une seule culture dans la tête, un seul rythme dans le corps, scande Gari. La foule approuve, applaudit, crie et siffle de plus bel.

Alors, on danse, on se met assis puis à plat-ventre et puis on saute vers la colline de Marseille, attraper le soleil de là-bas. Là où, finalement comme ici, tout se termine par une farandole. Cette fois, on se prend par la main et on entame une joyeuse excursion dans la foule bigarrée, métissée, marseillaise, bruxelloise, couleur caféenne.

Et avec tout ça, la finale de l’Euro a débuté entre l’Allemagne et l’Espagne. Et avec tout ça, le Peuple de l’Herbe a entamé son set à l’Univers. Allez zou, on y va. Là aussi ça va sauter pas mal. Et saute, saute, saute… 

A.G.


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Candice

    4 juillet 2008 à 12 h 03 min

    … Sans compter les verres de pastis offerts par le groupe au public! La convivialité marseillaise même…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>